Zoom sur la Presse Ecrite

0
165

Journaliste de terrain, le journaliste de Presse Ecrite est souvent aussi un journaliste de desk. Vous êtes dynamique, vous aimez écrire et vous informer de l’actualité ? La Presse Ecrite est faite pour vous. Les journées des journalistes sont plutôt longues mais tellement palpitantes sur le terrain : points presse, inaugurations, couverture d’événements sportifs, rencontres, conférences, interviewes de célébrités ou de quidam… Ils rédigent jusqu’à quatre papiers par jour.

La presse écrite : un travail complet et varié. Le journaliste ne se contente pas seulement d’écrire. Il est également photographe. Une fois à la rédaction, le journaliste effectue un travail dit de desk : coup de fil, interviewes et mise en page de ses articles. Les rédactions sont toujours des open space. Ainsi l’échange est permanent et le journal n’est que meilleur. Les sujets à traiter sont décidés en conférence de rédaction par les journalistes et les rédacteurs en chef. Tout le monde peut proposer des sujets, même les photographes.

Un avenir sur le web

Le journaliste de Presse Ecrite écrit pour des journaux papiers : quotidiens régionaux (Nice-Matin, La Provence), quotidiens nationaux (Le Figaro, Libération), hebdomadaires (L’Express, Paris-Match), périodiques, magazines et les gratuits (20 Minutes, Métro). Informer mais aussi observer, tel est le rôle de la Presse Ecrite.

Aujourd’hui Internet prend une grande place dans les médias et la Presse Ecrite tend à reculer en France. Pour ne pas perdre sa place sur le marché elle développe des plateformes internet. Des sons, des vidéos, des photos et divers articles complète le journal papier, d’où l’importance d’être multisupport.

Les magazines, eux, ne connaissent pas la crise. Les Français en sont toujours aussi friands. Ils sont une valeur sûre dans le monde du papier. Quant aux gratuits, ils prennent leur essor et sont de plus en plus nombreux, permettant la création de nouveaux postes pour les journalistes.

Adeline Bantwell