Vivre avec le sida à Nice

0
208

Les Alpes Maritimes recensent 2963 cas dépistés de sida en 2010. C’est le taux le plus élevé de la région. Pourtant, le dépistage et la prise en charge sont parmi les meilleurs de France. Le réseau institutionnel et les associations soutiennent les séropositifs.A Nice, les personnes qui vivent avec le sida sont bien encadrées. La prise en charge commence dès le dépistage. « Tout se joue au moment de la découverte » précise Isabelle Buchet, psychologue au Centre de dépistage anonyme et gratuit de Saint-Roch.

Un dépistage = 10 minutes

« Le dépistage est simple. On prélève un peu de sang et les résultats sont connus en 10 minutes, explique Patrick Doulet bénévole à l’association Aides 06. En cas de doute, les hopitaux niçois administrent une trithérapie préventive pendant un mois. » La prise en charge est efficace et les soins sont remboursés à 100%.

Apprendre seul l’infection peut être destructeur. Pour cela, à Nice, un rendez-vous psychologique est donné systématiquement au moment du résultat. « Ni les médecins ni les laboratoires d’analyse n’ont le droit de tester le VIH sans l’accord du patient » insiste Isabelle Buchet.

Être écouté pour mieux se soigner

Deuxième étape : se prendre en charge médicalement. L’hôpital l’Archet et le CDAG sont les spécialistes du suivi. Selon le stade de la maladie, les médecins et assistantes sociales soignent différemment. Les associations Aides 06 et le Crips travaillent en collaboration avec la Caisse centrale d’activités sociales pour aider les malades. « Notre objectif est de donner des soins et des prestations sociales » décrit Eliane Botte, directrice adjointe du CCAS.

Pour toutes les démarches administratives, les bénévoles d’Aides 06 sont présents. « Nous remplissons les papiers administratifs. Nous les aidons à trouver un logement ou à obtenir une mutuelle » détaille Patrick Doulet. Les interlocuteurs permettent également de contacter la Caf, d’acquérir l‘Aide médicale de l’Etat ou d’être soigné gratuitement par Médecins du monde.

Pauline Amiel