Virus mortel au cinéma

0
230

Steven Soderbergh envahi à nouveau les salles de cinéma avec son thriller « Contagion ». Un casting de stars haut en couleur, du suspense et de l’angoisse, ajouté à un scénario catastrophe planétaire.

Un virus mortel éradique l’espèce humaine. Voilà le nouveau scénario catastrophe imaginé par Steven Soderbergh. Son titre accrocheur « Contagion » laisse penser à un nouveau long métrage comparable à « Resident Evil ». Comme à son habitude, Steven Soderbergh est resté fidèle à lui-même en créant un scénario fictif mais proche de la réalité. Un synopsis simple mais efficace qui rappelle que le monde est fragile et suspendu parfois à un germe (Le Figaroscope).

Le casting de rêve donne une autre dimension à cette mise en scène parfois qualifiée de cliché par différents médias. La dureté de certains passages offre un panorama sombre aux cinéphiles, proche de la réalité. Ses scènes courtes et trépidantes, embarquent les spectateurs dans l’angoisse. Steven Soderbergh cherche à s’éloigner des grandes productions comme « 2012 » et « Phénomènes ». Plus qu’un film, le scénario travaillé et pointu remet en question le fonctionnement d’un état face à une pandémie (filmactu.com) proche du virus H1N1.

[jwplayer mediaid= »1433″]
Law-Ce-film-ne-m-a-pas-reconcilie-avec-les-medias-795265.mp3