Une molaire vieille de 170 000 ans découverte à Nice

0
82
Une molaire préhistorique a été découverte dans la grotte du Lazaret, à Nice, le 26 novembre 2013.

La dent préhistorique déterrée dans la grotte niçoise du Lazaret, en novembre 2013, était celle d’un enfant.

Découverte incroyable. Une dent de lait de 170.000 ans a été trouvée par l’équipe du laboratoire départemental préhistorique du Lazaret, fin novembre 2013, à Nice. Dans la grotte, de nombreuses traces de vie humaine avaient déjà été exhumées. Cette nouvelle trouvaille, remarquablement bien conservée, a apporté des informations complémentaires sur les habitants préhistoriques de la caverne.

« Malgré les nombreux ossements animaux que compte la grotte, il n’y avait pas que des chasseurs qui vivaient ici. Cette dent d’enfant l’a confirmé. Des familles ont du habiter les lieux et y passer l’hiver. L’Homo Erectus était un nomade mais il lui arrivait de passer jusqu’à un an au même endroit », explique Samir Khatib, préhistorien-géologue au laboratoire du Lazaret.

Le plus fascinant pour les scientifiques ? La présence de traces de l’Homo Erectus. Plus anciens et généralement moins bien conservés, les restes de cet ancêtre sont devenus difficiles à découvrir en si bon état.

« Contrairement à l’homme de Néandertal ou à l’homme de Cro-Magnon, Erectus n’enterrait pas ses morts », raconte Loreen Ponchel, jeune stagiaire à l’origine de la découverte. « Les corps étaient probablement jetés et dévorés par les bêtes. Il est même plausible que cet ancêtre se livrait à des rites cannibales. J’étais d’autant plus stupéfaite de faire cette découverte qu’elle paraissait quasi-inconcevable».

Des analyses plus poussées pourraient déterminer l’âge exact de l’enfant et la place de la dent au niveau de sa mâchoire. Elle servirait ensuite pour des moulages et des expositions.

Rémi SALORT