Concertation en bois?

0
217

EURO 2016 / Les Niçois ont la parole concernant l’Olympic Nice Stadium. Reste à savoir si leurs suggestions seront retenues lors de l’élaboration finale. En effet, la signature du contrat avec le leader du BTP Vinci s’est faite avant la concertation publique qui se termine ce lundi 29 novembre au Cours Saleya.Depuis le 30 octobre, au Forum de l’Urbanisme, les Niçois ont pu donner leur avis sur le projet du grand stade. Un mois durant, plus de huit cents personnes ont passé les portes du forum dans le Vieux-Nice. Une « communication réussie » pour le responsable du projet Thierry Bossert. Mais plus qu’une concertation, il est question de communication. Pour faire simple, il y a quelques années la mairie avait étudié le projet d’un grand stade à Nice. Récemment, ils ont fait un appel d’offres et Vinci a remporté le match. C’est un projet de « stade en bois », ambitieux sur le plan écologique et architectural, qui est retenu. Bonne conscience oblige, la mairie de Nice entre publiquement en scène. Renseigner la population niçoise est nécessaire. La concertation publique est née.

245 millions d’euros pour le grand stade

« Si ces avis sont de bon sens, nous sommes prêts à les entendre », nous assure l’architecte français Jean-Michel Wilmotte, responsable de l’immense projet. Naïfs s’abstenir. Les 245 millions d’euros nécessaires au projet pèseront davantage que trois « coups de stylos » lors du conseil municipal le 10 décembre prochain. Il sera alors question d’entériner le projet. Définitivement. Pour les retardataires, il ne reste plus que 3 jours pour donner son avis sur le futur grand stade de Nice. Par écrit principalement. Vingt quatre pages du « livre d’or » sont d’ores et déjà noircies de réactions. Après lecture, on retient que la liberté de penser est un droit : « nous voulons de la végétation sur le site, avec des citrons de Menton et des oranges de Nice ». Tandis qu’un supporter niçois est beaucoup plus « méfiant sur le discours bobo écolo ». De méfiance, on retiendra les « 1450 places de stationnements qui ne suffiront pas ». Parole de Niçois ! Sans oublier « le retard prévu de la ligne du tramway qui desservirait la plaine du var ».

Vive la dette

Autant d’interrogations qui resteront en suspens sur le bureau de la mairie assailli de dossiers de toutes parts. « La folie des grandeurs caractérise Nice » selon Christian (aucun lien avec l’actuel maire de Nice). Il s’interroge sur le coût : 245 millions d’euros TTC. « Trop cher ». Rendez-vous ce lundi pour clore la concertation publique. Une participation citoyenne dont notre démocratie locale a bien besoin, mais qui a peu de chances de changer le projet. L’Olympique Nice Stadium n’a jamais aussi bien porté son surnom de « stade en bois ».

Nicolas Boffo