Un « Spectre » international

0
110

« Réaliser un Bond est un travail éreintant ». Pendant sept mois, Sam Mendes, réalisateur du film, et son équipe ont beaucoup voyagé. De Londres à Mexico, retour sur les différents lieux du tournage. 

Passionnant, éprouvant, enrichissant… voilà les mots qui peuvent qualifier le tournage de « Spectre », le nouvel opus de la saga « James Bond ». De début décembre 2014 au 5 juillet 2015, les équipes de production sont passées par toutes les émotions. De l’hiver rugueux en Autriche à la chaleur étouffante du  Maroc, ils ont tout connu.

Un périple qui les a menés dans différents continents. En Afrique où Daniel Craig et ses partenaires se sont rendus au Maroc à deux reprises. La première fois début décembre à Oujda. Voyage qui a marqué le lancement du tournage de « Spectre ». La seconde fois à Tanger où Sam Mendes et ses équipes de production ont investi les ruelles de la médina. Le tournage s’est également déroulé en Amérique où le réalisateur et sa bande ont tourné la première scène du film à Mexico. 1500 figurants ont participé à cette dernière qui s’annonce grandiose. La majeure partie de la réalisation s’est quand même passée en Europe. Autour des studios Pinewood, Daniel Craig, Christopher Waltz, Monica Belluci ou encore Léa Seydoux ont tourné dans différents pays (Autriche, Angleterre, Italie).

Pour ce nouvel opus, la production n’a pas lésiné sur les moyens avec un budget colossal de 350 millions de dollars. Vivement le 11 novembre, date de sortie en salle de « Spectre », en France.

https://s3.amazonaws.com/uploads.knightlab.com/storymapjs/d795f4e11d1acbc6e84eb9041112f3ef/james-bond/draft.html

Mohamed Laredj – Clément Jauffrit