Un logement vert inauguré à Nice

0
41

Hier, la première résidence écologique de la métropole Nice Côte d’Azur située dans le quartier Pessicart a été inaugurée par le maire Christian Estrosi. Les 44 logements collectifs flambant-neufs ont la particularité d’être abordables et énergétiquement autonomes

A Nice, pour inaugurer la toute nouvelle résidence écologique Les Hauts de Pessicart, le traditionnel ruban tricolore a été coupé.

En présence du maire Christian Estrosi et de son adjointe Dominique Estrosi-Sassone ; élus, résidants et promoteurs ont fait le tour du propriétaire.

Ecologiquement rentable

Dissimulée au sein de la colline, dans un écrin de verdure, la résidence Les Hauts de Pessicart est « d’une autonomie totale », indique Christian Estrosi. Elle répond aux normes du BEPOS (bâtiment à énergie positive.) L’énergie produite en surplus via des ombrières photovoltaïques – au-dessus des parkings – et des panneaux solaires est directement « réinjectée dans le réseau global de la métropole », ajoute le maire.

Il faut dire, quelques 900m² de dispositifs photovoltaïques habillent toits et parkings de la résidence. Grâce à ces installations écologiques, eau chaude et chauffage sont pleinement autonomes.

Le coût de cette petite coquetterie écolo et des logements s’élève à sept millions d’euros.

Une résidence à bas prix

«  Cette résidence est là pour être durable et pour accueillir des locataires qui ne peuvent plus se loger à cause des prix excessifs du marché », informe Patrice Rolland, Président d’Immobilière Méditerranée.

Il faut en moyenne compter 400€ pour un T2 de 48m², et 600€ pour un T4 de 86m². Un logement coûte, quant à lui, en moyenne 152.000€. De quoi réjouir les locataires installés depuis quelques mois. Ils sont unanimement « séduits » par leur résidence (voir encadré).

Cette « opération s’inscrit dans le cadre du pacte foncier DDTM (Direction départementale des Territoires et de la Mer) et est la première de la métropole, précise Patrice Rolland, quatre autres projets du même genre sont prévus dans la région, dont deux en métropole. »

Nice vise l’économie durable

En terre azuréenne, les projets écologiques sont nombreux. La résidence Les Hauts de Pessicart illustre ainsi l’engagement environnemental de Nice. Si aujourd’hui, « 4 ou 5% de l’énergie qu’elle consomme est produite naturellement, l’objectif est de 33%  à l’horizon 2020 », selon Christian Estrosi. La « coulée verte », baptisée « promenade du Paillon », est l’initiative la plus importante du député-maire. Mais ces projets ne sont pas qu’esthétiques. En créant des emplois et des logements, Nice soutient « l’activité économique en général ». L’Allianz Riviera, futur stade de l’OGC Nice, produira aussi « 25% d’énergie pour l’Éco Cité ». Pour tous ses projets, Nice s’appuie sur des partenariats avec entre autres EDF, GDF Suez et IBM.

Roselyne, 38 ans, résidente

Plusieurs familles ont intégré les logements des Hauts de Pessicart. Roselyne vit dans un quatre pièces avec ses deux enfants et son mari. « Plus de 80m² pour 630€, c’est plus que raisonnable », affirme-t-elle. « J’attendais ce logement depuis 4 ans mais ça valait le coup ! ». Et même si la résidence est éloignée du centre de Nice, « les problèmes de proximité sont faibles grâce au bus et à la voiture ». Un plébiscite.

Olivier Deluermoz et Baptiste Paquelier