Un derby « amical »

0
235

Les filles du Cannet affrontent ce dimanche à 18h le RC Cannes. Une rencontre qui peut sembler amicale tant les deux effectifs se connaissent bien.Les filles du Cannet reçoivent leurs homologues du RC Cannes qu’elles n’ont jamais battu. Une rencontre particulière pour elles. Surtout pour Karine Salinas, capitaine du Cannet. La joueuse de 37 ans a passé la majeure partie de sa carrière chez le rival. Un match difficile les attend dimanche à 18h à la salle Maillan. Point positif pour les Cannetanes, elles pourront compter sur un effectif au complet face au géant du volley féminin français.

Qu’on le veuille ou pas, ce derby a une saveur particulière. Séparées de quelques kilomètres les deux équipes se connaissent bien et s’apprécient :Pas de coup bas au programme.

Cette semaine les deux formations ont suivi un programme similaire. Les Cannetanes ont gagné (3-2) en championnat face à Vandoeuvre Nancy avant de remporter, largement leur confrontation face à Linz (3-0) en CEV mercredi soir. « Cette victoire nous maintient en forme et nous permet de rester concentrés pour le match de ce week-end » déclaré Mladen Kasic, coach du Cannet.

C’est l’inverse pour les Cannoises. Après s’être imposées facilement en championnat face au leader Mulhouse (1-3), les coéquipières de Victoria Ravva ont peiné en Ligue des champion pour venir à bout des Italiennes de Villa Cortese. Au final : victoire 3-2, au bout d’un tie break sans fin (20-18).

S’il y en a bien une pour qui la rencontre sera symbolique, c’est Karine Salinas. L’ancienne internationale tricolore retrouvera « ses copines de Cannes » et l’ensemble du staff qu’elle a côtoyé pendant plus de quinze ans. Même si elle est épanouie dans sa nouvelle équipe, elle reste nostalgique sur son épopée chez le voisin : « Je suis contente de les recevoir au Cannet, plutôt que d’aller au Palais des victoires. Ça m’aurait encore plus perturbé » confie t-elle.

Des retours qui font du bien

Contrairement à l’ogre cannois, les filles de Mladen Kasic se mettent en place tout doucement. L’équipe est en train de monter en puissance et prend le bon chemin. Les filles ont accumulé les blessures et petits pépins physiques. Maeva Orlé est restée blessée plusieurs semaines. La meilleure serveuse de l’équipe avait beaucoup manqué au collectif. Autre aspect de la rencontre : le retour de Sanja Bursac en championnat. La receptionneuse attaquante serbe revient de blessure. Elle a contribué à la victoire des siennes mercredi en coupe d’Europe. Néanmoins ses chances d’être titulaire ce week-end sont hypothétiques.

Jusqu’à présent, l’équipe n’a jamais vraiment eu l’occasion de jouer au complet. Des retours qui arrivent au bon moment face au RC Cannes en pleine bourre. Tous les renforts sont bienvenus. Néanmoins, troisième avec un match en retard les coéquipières de Karine Salinas savent qu’il ne faudra rien laisser au hasard.

Petite mais chaleureuse et pleine à craquer, la salle Maillan sera réaménagée pour l’occasion. Derrière le terrain des tribunes de fortune ont pris place pour un soir. Le temps d’un derby « amicalement votre ».

Partager
Article précédentPatrimoine bien gardé
Article suivantLa réussite Sherco