Troisième-ligne qui danse

0
242

Cette année, les All Black Richie McCaw (déjà titré en 2006 et 2009) et Mils Muliaina, le capitaine Sud-Africain Victor Matfield, les (très) jeunes Australiens Kurtley Beale et David Pocock ainsi que le biarrot Imanol Harinordoquy se disputeront le titre de Meilleur Joueur IRB.

L’année dernière, Richie McCaw avait été nommé, devant les Sud-Africains Fourie du Preez et François Steyn, les Irlandais Brian O’Driscoll et Jamie Heaslip, l’Australien Matt Giteau et l’Anglais Tom Croft. Un an plus tôt, le titre revenait à l’ailier gallois Shane Williams.

Chiffres

Dans la short list 2010, trois troisième-lignes, un deuxième ligne, un arrière et un ouvreur. Quand on se penche sur les listes passées, la hiérarchie est respectée : sur les neuf éditions, on dénombrait trois troisième-lignes, deux demis d’ouverture et autant d’ailiers, un demi de mêlée et un talonneur.

Même constat pour les nationalités : Dan Carter (en 2005, après avoir remporté le Tri-Nation) et Richie McCaw (en 2006, derrière une autre victoire dans le Tri Nations, et 2009) placent le pays du long nuage blanc en tête, avec trois titres. Schalk Burger en 2004 ramène un premier titre à l’Afrique du Sud, suivi en 2007 de Bryan Habana, sacré Champion du monde avec les Springbocks quelques mois plus tôt. Pendant la compétition l’ailier des Bulls avait égalé le record du nombre d’essais marqués en Coupe du monde (huit), détenu par Jonah Lomu. Ensuite vient l’Irlande de Keith Wood en 2001, Fabien Galthié, le demi de mêlée du XV de France pour le Grand Chelem de 2002, puis l’Angleterre, Championne du Monde en 2003 grâce à la botte de son ouvreur Jonny Wilkinson. Le dernier européen à avoir été sacré est l’ailier gallois Shane Williams, en 2008, année du dernier Grand Chelem du XV du Poireau.

Pour être sacré Meilleur Joueur IRB, il vaut mieux être un troisième ligne de 26 ans, Néo-Zélandais si possible (mais on fait très bien sans), et avoir gagné un titre majeur dans l’année. A bon entendeur…

Zoom

Richie McCaw (30 ans, 1m87, 102 kg) : on ne le présente plus, le capitaine des All Black a fait ses preuves depuis belle lurette. Déjà titré deux fois, le joueur des Crusaders compte 94 sélections et 95 points sous la tunique noire, et a remporté le Tri Nation cette année. Les Néo-Zélandais le trouvent génialissime dans les zones de ruck, le reste du monde le juge à la limite de la légalité…

Mils Muliaina (30 ans, 1m83, 84 kg) : l’arrière des Auckland Blues compte 70 sélections avec les All Black. Pouvant évoluer aussi bien au centre ou à l’aile, ses qualités de jeu et sa technique en ont fait un des cadres de l’équipe.

Victor Matfield (33 ans, 2m, 110 kg) : titré Meilleur joueur du Monde en 2007 par Midi Olympique après le titre mondial de l’Afrique du Sud et la victoire des Bulls en Super 14, le capitaine des Springbocks est aussi le joueur le plus capé de l’histoire du rugby sud africain avec 103 sélections.

David Pocock (22 ans, 1m78, 93 kg) : de l’aveu même de Richie McCaw, le troisième-ligne de la Western Force est une de ses bêtes noires. A 22 ans, le troisième ligne australien compte déjà 32 sélections et vient d’être nommé Wallaby de l’année.

Kurtley Beale (21 ans, 1m84, 86 kg) : l’Australie serait-elle une pouponnière géante ? A 21 ans, l’ouvreur des Waratahs a été capé à 17 reprises, et ceci dès 2007, l’année de son arrivée dans le Super 14.

Imanol Harinordoquy (30 ans, 1m92, 108 kg) : seul représentant français, le Basque bondissant fait les beaux jours des Bleus (60 sélections) et de son club Biarritz. A noter que s’il sort d’une tournée d’automne en demi-teinte, le troisième-ligne du Biarritz Olympique a remporté le Tournoi des VI Nations 2010 avec les Bleus.

Alice Bru