Toulon au révélateur

0
233

La réception de Montpellier prend des allures de match couperet pour Toulon. A l’occasion de la reprise du championnat, le RCT se mesure à l’équipe surprise de cette saison. Partagés entre méfiance et ambition, les hommes de Philippe Saint André aspirent à dompter les ardeurs montpelliéraines pour enflammer le Stade Mayol.La cinquième place du RC Toulon est imputable au mauvais début de saison du club. A l’occasion de la reprise du Top 14, les Varois souhaitent ne pas rééditer pareil faux départ. En début de championnat, ils ont été surpris à domicile par Bayonne. Un coup dur psychologique sachant que l’invincibilité à Mayol constituait leur force l’année passée. La période de convalescence s’est poursuivie par une nouvelle défaite à la maison contre le Racing. Piqué dans son orgueil, Toulon est progressivement sorti de sa torpeur. Un rétablissement ponctué par un succès d’importance à Perpignan (29-20).

Un combat resserré

Les Toulonnais n’ont pas eu le loisir de poursuivre ce retour en forme en raison de la trêve internationale. Un mois de pause qui contribue à brouiller les cartes. En dépit de sa victoire contre Perpignan, le RCT n’est pas certain d’avoir digéré le sévère cassoulet pris à Toulouse (44-5). Derrière le leader toulousain et Montpellier, Toulon est pris en sandwich entre le Racing, Biarritz, Castres et Clermont. Cinq poids lourds séparés par une victoire. La saison dernière, Toulon avait dompté Montpellier (31-19). Mais les hommes de Fabien Galthié ne cessent de surprendre cette année, leur place de dauphin en atteste.

Dynamique retrouvée ?

Pour que les supporteurs de la Rade ne râlent pas, les Toulonnais n’ont d’autre choix que de s’imposer. « Nous avons l’opportunité de réaliser quelque chose de grand. C’est le moment de passer la vitesse supérieure ! Notre objectif est d’entrer dans le Top 4 et de ne plus en sortir », affirme le numéro 8 Joe Van Niekerk. Une ambition légitime d’autant que Montpellier devra composer avec l’indisponibilité de son ouvreur François Trinh-Duc. Ce combat entre voisins s’apparente à un duel pour la suprématie rugbystique du Sud-Est.

Richard Burgan