Tennis – Jusqu’où ira Djokovic ?

0
191

Encore titré à Paris-Bercy dimanche soir, Novak Djokovic règne sur la planète tennis depuis un an. Sa domination n’étant pas prête de s’arrêter, le Serbe peut désormais viser les plus grands records de ce sport.

(Photo compte Facebook du BNP Paribas Masters)

Novak Djokovic ne s’arrête plus. Au terme d’une saison 2015 où il a dominé la concurrence, « Nole », comme le surnomme ses fans, se place dans la course aux plus grands records de la discipline. Des statistiques qui semblaient jusqu’alors inatteignables pour lui.

Les titres importants

C’est le cas des titres en Grand Chelem, les plus prestigieux tournois de la discipline. Roger Federer en est à 17, Djokovic n’en est encore « qu’à » 10. Mais avec quatre tournois majeurs par an, le « Djoker », au rythme de deux voire trois sacres (comme en 2015) par saison, peut dépasser le Suisse d’ici 2018 ou 2019.

https://infogr.am/les_grands_titres__djokovic_sur_la_bonne_voie

Concernant le nombre de Masters Cup, Djokovic, avec quatre succès, est aussi très proche de son rival helvète (six victoires). La Masters Cup est l’épreuve la plus importante après les Grands Chelems. Elle se déroule à la fin de chaque année et réunit les huit meilleurs joueurs de la saison. Djokovic est favori de l’édition 2015, qui se déroule la semaine prochaine.

Enfin, le nombre de titres en Masters 1000 constitue le record le plus accessible pour le Serbe. A une longueur de Rafael Nadal (27 contre 26), il peut dépasser l’Espagnol dès l’année prochaine, surtout vu la forme respective des deux hommes et les neuf Masters 1000 par an.

La place de N°1 mondial

Sur le trône du classement depuis juillet 2014 sans discontinuer, Djokovic rattrape Pete Sampras et Roger Federer. Il est certes encore loin en nombre de semaines N°1 mondial (171 contre 302 au Suisse), mais son avance au classement actuel lui offre la possibilité de rester au sommet durant encore de nombreux mois. Son retard équivaut à deux ans et demi de suprématie.

https://infogr.am/place_de_n1_mondial__djokovic_parmi_les_maitres

En outre, en 2015, il est assuré de terminer N°1 mondial pour la quatrième saison. Le record absolu est détenu par Sampras avec six années. Là encore, il faudra tenir deux ans au top de la hiérarchie. Vu la concurrence actuelle, il a de beaux espoirs.

Finales consécutives et ratio de victoires en carrière

En attendant de dépasser certains grands records à long terme, Djokovic peut déjà en battre deux cet hiver. Sur une série de 14 finales consécutives tous tournois confondus, le Serbe est à quatre longueurs d’Ivan Lendl. Il pourrait le rejoindre vers mars 2016.

https://infogr.am/les_records_que_djokovic_peut_battre_des_cet_hiver

Quant au ratio de victoires en carrière, le natif de Belgrade est très proche de Rafael Nadal. Un titre à la Masters Cup la semaine prochaine suivi d’un sacre à l’Open d’Australie en janvier le placerait devant le Majorquin. Attention toutefois : lorsqu’il déclinera à la fin de sa carrière, son ratio sera susceptible de baisser (plus de défaites), et de glisser derrière le retraité Bjorn Borg.

L’exploit inédit : le palmarès parfait

Vainqueur de trois titres du Grand Chelem sur quatre (manque Roland-Garros), de huit Masters 1000 sur neuf (sauf Cincinnati), de la Masters Cup et de la Coupe Davis (en 2010), Djokovic peut réussir une prouesse jamais vue jusqu’ici : gagner tous les grands titres existant en tennis. S’il gagne Roland-Garros, Cincinnati et les Jeux Olympiques en 2016, il aura le palmarès parfait.

Source : site officiel de l’ATP (atpworldtour.com).

Pierre Lépine