Tendance design

0
307

Cette année les designers sont à l’honneur au salon de la déco à Nice. Pour aider les nouvelles générations, Karine Mazuir, directrice générale de la société mémoires des origines, a lancé il y a quelques mois un concours jeune designer. Le but ? Dénicher la perle rare pour créer une ligne de mobilier contemporain. Kévin Testamarck est le gagnant de ce concours. Rencontre avec un parisien au cœur méditerranéen.

Quel est votre parcours ?

J’ai fait l’école supérieure des arts et industrie graphique Estienne ; puis je suis rentré à Olivier de Serre où j’ai fait une section design de produits. Diplôme en poche, j’ai commencé en free lance car la façon de travailler me correspond mieux. Enfin, lorsque j’ai reçu un mailing pour le concours jeune designer et je me suis lancé !

Comment se déroule votre collaboration avec Karine Mazuir ?

On s’est tout de suite très bien entendus ! Je lui ai envoyé une première série de drafts et ça a immédiatement fonctionné. Elle m’a soumis le concept de créer une ligne de mobilier sur le thème « les 7 pêchés ». J’ai adoré! On a donc créé cette première ligne contemporaine. Le concept est très porteur. J’ai eu beaucoup de liberté et il s’est avéré qu’on avait des goûts communs. C’est le début d’une belle collaboration !

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes designers qui se lancent ?

J’ai eu la chance de tomber sur quelqu’un qui m’a laissé m’exprimer et c’est vrai que ce n’est pas toujours évident ! Des matériaux sont mis à ma disposition, les techniques de fabrication sont très bien maitrisées par les ateliers. Pour un créatif c’est le rêve d’avoir des gens qui comprennent nos idées. Il nous en faut plus! Le principal est de persévérer et ne pas hésiter à se lancer.

Coralie Bouisset
Itw_montee_Karine_Mazuir_directrice_generale_de_Memoires_des_origines.mp3[jwplayer mediaid= »1512″][jwplayer mediaid= »1513″]