Steven Gerrard, le Roi est de retour

0
234

Après trois défaites consécutives en Premier League, le derby de la Mersey entre Liverpool et Everton était la dernière occasion pour les Reds de garder espoir. Steven Gerrard s’est chargé de l’avenir des siens en signant un hat-trick historique (3-0). Mardi soir, pendant que les plus grandes équipes européennes luttaient pour les quart de finale de la Ligue des Champions, Liverpool disputait son match en retard de la 26ème journée. A l’image du « Liverbird », l’oiseau qui trône sur le blason des Reds, le légendaire numéro 8 renaît.

Sur 9 titularisations de son capitaine, Liverpool ne s’est imposé qu’une seule fois

Acte 32, Scène 400

Et pourtant. Considéré comme le meilleur milieu de terrain du monde par les plus grands il y a encore quelques années, Steven Gerrard sombre depuis trois ans. Entre blessures, manque de confiance et mauvaises prestations, le vieux continent s’inquiétait de ne plus jamais revoir le vrai Stevie G. Frappe puissante. Précision des passes. Combativité. Leader. Les qualificatifs sont légion.

Pour 400ème match sur les pelouses anglaises, il ne pouvait se permettre de manquer ce rendez-vous. A bientôt 32 ans, Steven Gerrard est encore vivant. Frappe pleine d’inspiration du pied gauche. Missile aux six mètres du pied droit. Le dernier but ? Une offrande de Luis Suarez pour son capitaine. Comme un symbole, une marque de respect.

Insurmontable ?

Plus que le retour de Steven Gerrard, plus que la victoire dans le derby, Liverpool revient à 10 points d’une éventuelle qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Si à l’heure actuelle elle semble utopique, les Reds transforment souvent les rêves en réalité…

Steeven Devos