Snowboard : Chloe Trespeuch, l’étoile montante

0
257
CHloe Trespeuch, la belle chance de médaille de cette saison

Chloe Trespeuch : « l’équipe m’a tiré vers le haut »

Ne vous fiez pas à ce sourire angélique, Chloe Trespeuch, 18 ans, est une vraie combattante sur les pistes. Portrait d’une championne précoce.

Être membre de l’équipe de France de snowboard, n’est pas donné à tout le monde, particulièrement à 18 ans. C’est le cas de Chloe, le visage du renouveau, pour qui, venir au snowboard sonnait comme une évidence.

Une histoire de famille

Comme beaucoup de membres de l’équipe de France, Chloe Trespeuch a toujours habité en station, mettant les sports d’hiver au premier plan. Le ski a été son initiation à la neige, « puis à l’âge de 8 ans, j’ai découvert les joies du snowboard. J’ai tout de suite adhéré et j’ai vite commencé les compétitions« . Un départ fulgurant pour la native de Bourg-Saint-Maurice, qui sera guidée par son frère, Leo Trespeuch. En tant que mentor, il lui a « transmis sa passion pour le snowboard et son mental de compétiteur« , qui lui ont permis de décrocher les titres de vice champion d’Europe et champion olympique universitaire.

Voir son grand frère traverser l’Europe, et ramener des coupes a donné envie à Chloe de suivre le même chemin que lui.

Chloe Trespeuch, ici au premier plan, en plein action (AP Photo/Keystone, Jean-Christophe Bott)

Tout d’une grande

A 18 ans, Chloe Trespeuch comptabilise 13 titres dont celui de championne d’Europe 2011, et la place de n°1 au classement mondial junior de cette année. Malgré ces succès, la jeune nivoplanchiste garde la tête bien ancrée sur ses épaules. « Ces victoires font partie des meilleurs moments de ma carrière de snowboard. Mais j’essaye de toujours faire mieux, d’évoluer et de me faire plaisir« . Autant de titres qui justifient sa sélection chez les Bleues où les cadors de la discipline l’ont accueillie comme il se doit. « Au début, c’était un peu intimidant d’être toujours la plus jeune. Mais je pense que cela m’a permis d’évoluer plus vite. L’équipe m’a tiré vers le haut ».

Entourée de Nelly Moënne-Loccoz, elle vient de décrocher sa première médaille de bronze, en snowboardcross par équipe. La technique est au rendez-vous et les résultats sont déjà satisfaisants.

Des objectifs plein la tête

Samedi dernier, en Autriche la France lançait ses nivoplanchistes dans le bain mondial. Une saison qui commence sur les chapeaux de roues. L’occasion de retourner sur les attentes de la championne. » Mes objectifs pour cette saison : remporter les championnats du monde juniors, et monter sur les podiums de coupe du monde. Je dois aussi commencer à me préparer au mieux pour les Jeux Olympiques de Sochi, en Russie en 2014 « .

Un aboutissement pour certains, une consécration pour d’autres, en ce qui concerne Chloe, c’est un rêve : « j’ai vraiment hâte d’y être. Depuis toute petite mon rêve est d’y participer et de remporter une médaille. Je vais tout mettre en œuvre pour le réaliser. Ça nécessite une importante préparation physique, mais aussi mentale. Donc beaucoup d’entraînements ».

De la détermination, de la passion et des résultats concluants, Chloe Trespeuch s’inscrit comme la révélation de l’année, et sera peut-être la digne héritière de Karine Ruby, la plus titrée de la discipline.

Lysiane Tréguier