Séismes : pourquoi ne font-ils pas trembler tout le monde

0
113
seisme
Épicentre du séisme sur une carte de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Capture d'écran Google Earth

Le séisme de 5,03 sur l’échelle de Richter survenu hier vers 21h27 n’a pas été ressenti par tout le monde. Des spécialistes nous livrent leurs explications.

À peine les secousses terminées, un raz-de-marée de réactions a déferlé sur les réseaux sociaux comme « oh je suis deg’, je n’ai pas senti le tremblement de terre. » Cette différence de perception a plusieurs explications. « Certains sols conduisent mieux les ondes que d’autres » avance Emmanuel Tric, directeur du laboratoire GeoAzur. « Les milieux sédimentaires peuvent amplifier les ondes. C’est ce qu’on appelle des effets de site. Les constructions vont bouger surtout si les bâtiments sont hauts donc moins stables. » Le sol des Alpes-Maritimes est très hétérogène. « Les piles sédimentaires de Nice Nord, du quartier de l’aéroport ou du Paillon ont été plus exposées aux secousses que les collines où les sols sont plus compacts » développe le scientifique. L’analyse s’étend au reste du département. « Les collines de Grasse par exemple ne l’ont pas tellement senti au contraire du centre-ville de Cannes. »

La profondeur de l’épicentre du séisme près de Barcelonette, environ 8-10 km, joue aussi sur le ressenti. « Les secousses auraient été plus importantes si l’épicentre avait été moins profond » continue le directeur de GeoAzur.

En voiture, beaucoup de personnes sont passées à côté du tremblement de terre. Emmanuel Tric, lui même sur la route à l’heure des secousses, l’explique : « la vitesse de la voiture atténue le mouvement provoqué par le séisme. Un tremblement de terre plus important aurait pu être ressenti dans les véhicules. »

Séisme
La perception des séismes crée une faille dans la société.
Image non contractuelle
Photo : planetevivante.wordpress.com

 

Flou médical autour de ce phénomène

Dans certains cas, les secousses sont ressenties ou non au sein d’un même endroit. Sur les réseaux sociaux, des statuts comme « Ma voisine de canapé a senti le séisme et pas moi #nullité » confirment cette théorie. La réaction des psychologues, chercheurs et médecins contactés a été unanime : aucune raison universelle n’est connue à ce phénomène. Cependant pour le psychologue niçois Cyril Rous il existe des signes annonciateurs chez certaines personnes comme des nausées.

Ces effets ne sont pas sans rappeler le comportement de certains animaux. Le docteur Nicolas Martinez, vétérinaire à Nice, nous donne plusieurs exemples : « Des comportements spéciaux chez des animaux nous ont été signalés. À Saint-Martin-Vésubie, les chiens d’une cliente ont couru vers la porte et ont aboyé durant les secousses. » Les exemples comme des chats réveillés et en panique à Tourrettes-sur-Loup sont légion. Tout ceci confirme le sixième sens dont seraient dotés nos animaux.

Florent Brunetti et Julien Sigari