Sadio-Bee et le Free Market débarquent à Nice

0
248

L’association la Zonmé organise un Free Market ce weekend. Créateurs, artistes, expositions et défilés seront au programme. Une première à Nice, de même que pour Luka, jeune entrepreneur qui voit dans cet événement le moyen de faire connaître sa future boutique. Très en vogue dans le milieu underground parisien, le concept du Free Market débarque pour la première fois à Nice. « les Free Market à Paris se déroulent le plus souvent dans des parkings souterrains » explique Luka, l’un des exposants. Cet événement aura lieu dans les locaux de l’association la Zonmé. Un rendez-vous qui permet à des créateurs de mode, des artistes de présenter leur travail afin de se faire connaître du public. Habituellement dédiés à des expositions, des concerts, des représentations théâtrales, les locaux associatifs se transformeront pour l’occasion en grand magasin.

Un Free Market artistique

Pour cette occasion, la Zonmé va accueillir une pléiade d’artistes en tout genre. Dans le cadre de ce marché Ré-Créatif de noël, des peintres, illustrateurs, photographes et autres musiciens seront présents. Ils feront découvrir leurs travaux au rythme d’une musique entrainante. « Des ateliers pour enfants vont également être proposés tout au long du weekend, histoire que ce ne soit pas trop long pour eux », précise Luka. Le cœur de ce Free Market résidera néanmoins dans les vêtements proposés par les créateurs. C’est dans cette optique qu’un défilé se déroulera dès 18h. Des fripes de luxe seront mises en ventes, de même que les créations de l’artiste franco-africain Sadio-Bee. « Nous travaillons avec des mannequins amateurs, pour sortir un peu des codes et mettre en scène des femmes plus proches de la réalité » développe Luka. Avec Lamine ils ouvriront une boutique début février à Nice, il exposera par leur intermédiaire des modèles de la collection Golden Beauty.

Le « Mix-Tissage » comme leitmotiv

« L’objectif de ce Free Market, c’est que l’on se fasse connaître du public », admet Luka. Ce jeune alsacien a pour ambition de développer la marque de Sadio-Bee dans la capitale azuréenne. « Il sera possible d’acheter sur place, on a prévu deux grands portants avec quelques modèles », continue-t-il. Luka et son associé, Lam, veulent donner un avant goût de ce qu’ils proposeront prochainement. Luka croit beaucoup dans le concept du Mix-Tissage lancé par Sadio-Bee à Paris. Cet enfant de la balle, fils de couturier, a lancé une gamme de produit basée sur la fusion entre tissus africains et style vestimentaire européen. « Nous prévoyons différentes gammes en fonction des personnes que l’on compte cibler, nos produits peuvent plaire à tout le monde », conclut Luka.

Andy Calascione & Romain Chardan.