Run Radio : la nouvelle antenne étudiante

0
198
L'équipe (presque) au complet à la faculté de Carlone. Crédits : NB

En octobre 2017, une nouvelle radio est apparue sur les Ondes. Créée par des étudiants niçois, Run Radio reste encadrée par la Face 06 [fédération étudiante des Alpes-Maritimes]. Cette semaine, ils organisent le « Run Tour » pour promouvoir leurs émissions. Le principe est simple. Un jour : une fac. Aujourd’hui c’est à Carlone, et ils comptent bien s’y faire connaître.

Après le tour de France de Camille Combal sur Virgin Radio, voici le tour de Nice de Run Radio. L’objectif : passer par le plus de campus possible pour récolter des auditeurs. Et le programme est chargé. Carlone, Valrose, St-Jean d’Angély, Sophia Tech, Trotabas… Ils vont tous y passer. Leur technique pour attirer les foules : petits-déjeuners gratuits. Derrière le stand et la grande banderole, Johan Fresse, chef de rédaction, nous dévoile sa stratégie : « on les appâte avec des croissants et du café ». Et ça marche. C’est la pause de 10h. Un premier étudiant approche, alléché par l’odeur des viennoiseries. « C’est génial comme initiative », lance-t-il en scrutant les pains au chocolat.

Un projet qui voit le jour en 2015. A l’époque, il ne s’agissait que de meubler les studios de la Face 06, 9 rue Alsace Lorraine. Des locaux à l’ambiance de radio pirate loués par la commune. Mais depuis octobre dernier, ce web média est disponible sur leur site radio-run.face06.com. Une vingtaine d’auditeurs en moyenne – « avec des pics à 50 ! », selon Johan – écoutent quotidiennement des émissions en tous genres. De « Run Sport », à « Ciné Actu », la chronique favorite semble être « Chroni’Q », l’émission de sexologie. « C’est celle-ci où notre audience explose », indique le chef de rédaction d’un sourire malin.

Au total, une vingtaine d’étudiants travaillent sur ce projet. Autant de chroniqueurs que d’éditeurs. Et c’est tous les jours, à 20h, que l’on peut les écouter. Voire même les regarder. Car depuis peu, « chaque émission est filmée et diffusée en direct sur notre page Facebook », raconte Pierre Delagado, apprenti régisseur. En distribuant des tracts sous le parvis de la faculté de lettres, il ajoute : « Il est possible de tchater en direct via les réseaux sociaux. Le but c’est vraiment de créer une communauté ». Une interactivité appréciée par les auditeurs, surtout lors de la Chroni’Q. Un lundi sur deux, il y est possible de poser des questions taboues tout en restant anonyme. « On reçoit parfois une soixantaine de messages, c’est fou ! », jubile Kevin Dienger, un des trois stagiaires de Run Radio.

10h15. L’heure de retourner en cours. Mais pas pour ces futurs journalistes. Ils restent là, groupés, à parler de leurs futurs projets. Après la mise en ligne de leur nouvelle application, disponible sur IOS et Androïd, ce n’est pas les idées qui manquent. « On va mettre en place un flash info, tous les jours entre 18h et 18h30 », nous dévoilent-ils, fiers. Après les débats et les analyses, place à l’actualité pure et dure. Jeudi prochain, ils se lancent. Lors du tournoi de foot intercampus, Run Radio « couvrira » l’événement. Une occasion pour eux de découvrir (enfin) le terrain.

@BaggioniNicolas