Nice : objectif Pro D2

0
236

Rugby – Samedi à 19h, le Rugby Nice Côte d’Azur affrontera Montauban en Fédérale 1. Un beau défi à relever pour les Niçois. L’an dernier les Tarn et Garonnais évoluaient en Top 14.

Sur la pelouse du stade des Arboras et devant près de 3000 spectateurs, les Niçois vont se mesurer à Montauban. Un vrai test pour les hommes de Manu Boutet, entraineur du RNCA. Candidats à la montée, les Azuréens sont invaincus sur leur pelouse cette saison. Les Montalbanais, anciens pensionnaires du Top 14 restent eux sur une défaite à l’extérieur 24-16 à Béziers.

Pour ce match, Manu Boutet compte sur un gros impact physique de ses joueurs face à une équipe adepte du haut niveau : « Nous avons un très bon préparateur physique en la personne de Nicolas Sézur. Il sait comment préparer une équipe pour ce genre de rencontre ». L’entraineur niçois devra tout de même faire face à une pléiade d’absences : le Géorgien Davit Kacharava est en sélection; Stuart Mackie, Josselin La Pierre et le buteur Adrien Malavard sont blessés. Toujours convalescent, le talonneur Gaona, recruté en début de saison, ne pourra finalement pas faire ses débuts ce week-end.

Du coté Montalbanais les seules absences à déplorer sont celles d’Alves et de Nemsadze partis tous deux avec leurs sélections. Selon Sebastien Calvet, l’entraineur Sapiacain, « il faudra être solide dans le jeu arrêté ». Il craint une équipe très complète, bien regroupée et qui a produit du jeu. « L’équipe de Nice est prétendante comme nous à la montée. Les joueurs bossent dans de bonnes conditions et un bon public derrière eux. On aborde ce match avec beaucoup de vigilance », affirme l’entraineur montalbanais.

Attendre la trêve pour tirer des conclusions

Avant de parler d’une éventuelle victoire, l’entraineur niçois prévient : « Il faut faire attention, ils sont leader de notre poule. La saison dernière, ils évoluaient en Top 14 et sont là à cause d’une rétrogradation administrative. Ce que je crains le plus, c’est la pluie ». Sur ce point là, les deux entraineurs sont d’accord et s’attendent tous les deux à un match difficile sur un terrain gras. Le Montalbanais aimerait mieux ne pas avoir à jouer ce genre de match basé sur le combat physique.

Comme le rappelle Manu Boutet, la rencontre marquera également le départ d’une série de quatre matches décisifs pour le club niçois, actuellement troisième au classement. Il reste prudent et maintient que même en cas de victoire, il ne faudra pas tirer de plan sur la comète trop tôt. « Nous allons enchaîner une série de gros matches. Après Montauban, il y aura un déplacement à Blagnac qui a effectué un recrutement intéressant. Nous serons ensuite opposés à Aubenas, avec qui nous sommes à égalité de points, avant de finir par le derby contre Grasse. » Montauban : le début d’une longue série déjà capitale dans l’objectif Pro D2 des Niçois.

Florent Feraud