Retour vers le passé…

0
162

A moins de cinquante jours du départ, l’Automobile Club de Monaco croule sous les demandes d’engagements. Mais seuls 100 équipages auront le privilège de s’élancer au départ de l’édition 2011 de la plus ancienne des compétitions automobiles. De quoi laisser la magie opérer… « L’ACM a décidé pour cette édition d’offrir l’engagement à tous les concurrents, qu’ils soient professionnels ou amateurs, affirme Patrick Mannoury, attaché de presse de l’association. Nous sommes au-delà de nos espérances ». En effet, cette décision a provoqué un engouement exceptionnel puisque près de 270 candidatures ont été déposées pour seulement 100 places disponibles. Il faut remonter aux années 1980 pour retrouver un tel nombre de demandes de participation au Rallye Monte-Carlo.

Un plateau de prestige

Les équipes officielles ont d’ores et déjà adressé à l’Automobile Club de Monaco le nom des pilotes et copilotes qui participeront à ce prologue de l’Intercontinental Rallye Challenge. Skoda Motorsport a décidé de ne rien changer à une équipe qui gagne. Juho Hänninen, champion IRC 2010, défendra à nouveau les couleurs du constructeur tchèque. Il sera accompagné cette année encore par Jan Kopecky. Proton pourra compter dans ses rangs Alister McRae, le frère de Colin McRae. Autre surprise : la présence de Daniel Elena. Le champion du monde des copilotes sera cette fois-ci au volant assisté par son ami Olivier Campana.

Même si rien n’a encore été confirmé sur d’éventuelles participations, les rumeurs vont bon train. Après Sébastien Loeb, c’est Kimi Räikkönen qui est annoncé partant sur l’épreuve monégasque.

Une course mythique

Et le parcours concocté par les organisateurs s’annonce des plus alléchants. « Le tracé a été fait dans l’esprit des Monte-Carlo. Les étapes choisies ont bâti l’histoire du circuit. Nous serons donc sur les routes de l’Ardèche, de la Drôme et de l’arrière-pays niçois », se félicite Patrick Mannoury. Sans oublier un passage sur les routes à l’origine du col de Turini. Nostalgie, quand tu nous tiens…

Yohan Roblin