Quel avenir pour le Ray ?

0
101

Depuis l’inauguration de l’Allianz Riviera en septembre dernier, le devenir du stade du Ray préoccupe les Niçois. Dès le 17 janvier, les habitants des quartiers Nord pourront se prononcer lors de concertations publiques sur l’évolution de ces sept hectares.

Complexe sportif, espace vert, centre commercial… Les propositions ne manquent pas pour remplacer le stade du Ray. Situé en plein cœur de Nice, son emplacement représente un enjeu stratégique important. Pour une majorité des habitants du quartier il faut absolument conserver la vocation sportive du lieu.

Simone, retraitée,  souhaiterait la construction de crèche et d’espaces pour les jeunes. « Il faut des lieux pour canaliser et occuper les jeunes du quartier. Un endroit où ils peuvent  se défouler plutôt que de trainer à ne rien faire. Un complexe sportif me semble être une bonne idée ».  Pierre habite depuis plus de 40 ans dans le quartier. « Lors de la concertation publique, je proposerais la construction d’un complexe sportif. Avec toutes les écoles qu’il y a ici, le site doit bénéficier en priorité aux élèves ».

Des suggestions que la mairie de Nice partage

Christian Estrosi a annoncé lundi 13 janvier qu’il souhaitait la création d’un « éco-quartier ». Des espaces verts, des équipements publics comme des crèches ou des écoles, sans en oublier l’aspect sportif du Ray. Des propos qui semblent plaire aux représentants de riverains. « Dans l’esprit niçois le Ray est associé au sport. Nous souhaitons conserver l’aspect sportif du site » indique Pierre Chiossone, Président du comité de quartier Saint-Maurice. « La salle Leyrite est devenue trop vétuste. La ville a besoin d’une grande salle de sport » poursuit-il. La destruction du stade du Ray est selon Pierre Chiossone, un choix inévitable. A la place des sept hectares le plus plausible est donc selon lui de voir naitre la création de petites structures sportives et des espaces verts.

La construction de logement fait débat

Une majorité d’habitants s’oppose à la proposition de construction de logements supplémentaires à l’emplacement du Ray. Certains estiment qu’il y a déjà une forte densité de population. D’autres s’inquiètent que le quartier soit livré à l’appétit des promoteurs. Thomas est originaire de Nice Nord. Selon lui il faut avant tout garder à l’esprit la dimension historique du lieu. « Le stade a 86 ans d’existence. Le remplacer par des structures dédiées au sport pourquoi pas. Par contre je suis totalement contre sa destruction pour y construire des immeubles ».

Marion Dutheil