Quand l’actualité fait rire sur Internet

0
63

Vous êtes en couple avec une brique ? Témoignez. François Hollande a été réconforté par le Père Noël et une classe de collègiens avoue être à l’origine du groupe de rap FAUVE. Ce ne sont pas des blagues mais plutôt de fausses actualités décalées que vous pourrez trouver sur plusieurs sites.

Manuel Valls déclare : « Je ferai preuve de la plus grande fermeté face aux personnes qui utilisent l’expression « Noyeux Joël ». »

Une nouvelle complètement fausse mais qui prête à sourire. Le Gorafi.fr, c’est un site d’informations, toutes plus saugrenues les unes que les autres. « Depuis 1826, toute l’information de sources contradictoires ». Un slogan qui annonce la couleur. En réalité, Le Gorafi débute en 2012. Depuis, ce sont quelques centaines de milliers de lecteurs fidèles qui sont souvent dans le doute : réalité ou plaisanterie ?

La crédibilité

Mais surtout, Le Gorafi est-il tenu par de vrais journalistes ? C’est en tout cas ce que l’on croit, puisque la majorité des articles publiés sont inspirés de près ou de loin par l’actualité, la vraie. Mais surtout, le site web est autant actualisé qu’un « vrai », avec un vocabulaire adéquat et une connaissance pointue du journalisme.

Aujourd’hui, avec plus de 66 800 abonnés sur Twitter, Le Gorafi est LE journal d’infos hilarantes, à prendre au sérieux ou pas.
Récemment, on a même pu voir un lien très cordial entre Le Monde et Le Gorafi sur les réseaux sociaux.

Sur la région

Et il n’est pas le seul à s’être lancé dans l’actu burlesque. A Nice, « Nice infaux » rédige lui aussi régulièrement des billets drôles et parfois très crédibles. Entre rire ou y croire, on hésite. Du candidat Estrosi qui peaufine ses imitations avant ses meetings au bijoutier niçois appelé en renfort pour la traque du loup, « Nice infaux » couvre tous les évènements niçois… à sa façon.

Un site beaucoup plus ciblé puisqu’il ne concerne que les Azuréens, mais toujours sur le ton détourné du média parodique.

A l’international

Dans le monde, de plus en plus de journaux web divertissants se développent. Aux Etats-Unis, le site The Onion, le premier à avoir lancé l’idée, annonce actuellement 54 ° sur toute l’Amérique. En Tunisie, LerPesse prévient : « Le dernier fan de Tecktonik a été assassiné dans un parking. » Au Maroc, c’est « Le 36, le mérdia indépendant » qui prend la parole pour faire rire.

Et si certains sujets sont juste amusants à  lire, d’autres  paraissent beaucoup plus sérieux, si bien qu’il en devient compliqué de démêler le vrai du faux. Surtout que quelques articles ne sont pas nés de l’imagination d’un journaliste, et cette fois c’est véridique. Alors vrai ou faux ? A vous de choisir.

Sarah Borreguero