Prom’Classic – Abdellatif Meftah : simple et ça marche

0
47

En courant les 10 kilomètres en 29’19’’, Abdellatif Meftah a remporté hier la 15e édition de la Prom’Classic à Nice. Son second succès en trois participations. L’année 2014 commence de la meilleure des façons pour cet athlète français d’origine marocaine. Présentation d’un passionné aux objectifs ambitieux.

« Je suis au travail mais c’est bon, je peux me libérer et vous accorder du temps ». Voici en une phrase, la personnalité d’Abdellatif Meftah. Simple et généreux. Couronné hier d’un second sacre à Nice, le sportif est dès le lendemain de retour à son travail. Loin des pistes d’athlétisme. « Grâce à la Fédération Française et à la ville du Mans, je suis agent d’accueil à la piscine des Atlantides », explique le Manceau. Un job qui lui permet de gagner un peu mieux sa vie et surtout d’être disponible pour les entraînements au sein du club sarthois « Endurance 72 ». Arrivé en septembre dernier dans le club phare du département après avoir été licencié à « Athlé 72 », cet athlète de 32 ans poursuit sa progression.

« AUJOURD’HUI, C’EST UN RÊVE DE GOSSE CE QUI M’ARRIVE »

Né le 3 janvier 1982 à Bouchane au Maroc, Abdellatif Meftah a toujours voulu être un sportif de haut niveau. « Je me souviens à l’école j’adorais courir le cross. Mes yeux brillaient en voyant à la télévision les grandes compétitions internationales comme les JO ou les Championnats du Monde ». Aujourd’hui, c’est à son tour d’être acteur et c’est pour lui « un rêve de gosse ». Vainqueur de Paris-Versailles en 2010, champion des Pays de la Loire de cross en 2011, 2012, 2013, le Sarthois ne souhaite pas s’arrêter là. « Pour cette année 2014 le programme est chargé. Je vise un podium aux championnats d’Europe de marathon à Zurich l’été prochain ». Il procède par étapes, il avance progressivement, mais dans un coin de sa tête son rêve ultime est déjà présent. « Je pense aux JO de Rio en 2016 ».

« Une fierté d’être à ce niveau et de représenter la France »

Aujourd’hui, Abdellatif Meftah est déjà fier du parcours réalisé. « Avoir atteint le haut niveau et représenter la France, c’est quelque chose de magnifique », lance-t-il. En toute simplicité, celui qui a pour modèle le coureur de fond éthiopien Haile Gebreselassie savoure. Proche de sa famille, avec qui il aime se ressourcer en dehors de ses activités professionnelles, cet homme chaleureux profite de la vie « toujours avec le sourire ». « C’est bon pour le corps, pour les autres et ça évite beaucoup de problèmes dans la vie ». En toute simplicité, évidemment.

Encadré :

Voici la réaction d’Abdellatif Meftah après sa victoire à la Prom’ Classic 2014.

https://soundcloud.com/matthieu-drouin/abdellatif-meftah-re-action

Matthieu Drouin