Pourquoi le PSG pouvait encore se passer de Serge Aurier

0
121

Serge Aurier est de retour ce jeudi dans le groupe du Paris-Saint-Germain. Un groupe qui n’a pas été handicapé par son absence.

Serge Aurier retrouve le Camp des Loges. L’Ivoirien a purgé ses six semaines de mise à l’écart pour son dérapage sur le réseau social Périscope.

Il retrouve un groupe qui va bien à l’aube d’un quart de finale de Ligue des Champions contre Manchester City (6 et 12 avril).

Marquinhos a tenu la baraque

Sans Aurier, le Paris-Saint-Germain n’a pas démérité, bien au contraire. Avec un Marquinhos appliqué sur le flanc droit et un Van Der Wiel sérieux lorsque l’on a fait appel à lui, Laurent Blanc a pallié l’absence de son puissant latéral… jusqu’à (presque) la faire oublier.

Le jeune Brésilien a mis en avant ses armes, à savoir ses qualités défensives et sa vitesse, tout en étant utile dans le domaine offensif. Il n’a peut-être pas les qualités de centre et de percussion d’un Serge Aurier mais il a fait le boulot dans ce registre. L’ancien Romain était tout à fait capable de déborder et de délivrer de bons centres à ses coéquipiers démarqués dans la surface.

Avec Marquinhos dans le couloir droit (et Van der Wiel, en complément), les Princes du Parc ont remporté leur double confrontation face à Chelsea en huitième de finale de la Ligue des Champions.

Et malgré leurs deux premières défaites en championnat, les Parisiens sont champions de France. Un pays qu’ils dominent totalement puisque les protégés de Nasser Al-Khelaïfi sont sur tous les fronts (une demi-finale de Coupe de France le 19 mars et une finale de Coupe de la Ligue le 23 mars).

Cantonné au banc?

A l’heure d’un retour attendu par ses coéquipiers, l’éléphant de Côte d’Ivoire retrouvera-t-il les terrains dès la réception de Nice samedi? Ou Laurent Blanc maintiendra-t-il sa confiance à des joueurs qui l’ont toujours respecté?

Dans tous les cas, si le Président, comme on l’appelle, met de côté son ego, la présence de Serge Aurier sur le terrain ne changera pas forcément grand-chose aux résultats du PSG. Et ce, malgré toutes les qualités qu’on lui connaît.

Un risque de nouveaux dérapages?

Pire, en réintégrant le jeune joueur de 23 ans, le club peut s’exposer à des risques de nouveaux dérapages. Pas plus tard que mardi, Serge Aurier a quitté le groupe ivoirien sans avertir son sélectionneur français Michel Dussuyer.

Le natif de Ouaragahio (Côte-d’Ivoire) a fait le mur pour participer à une cérémonie de détection de jeunes joueurs prometteurs. Un geste assumé par l’intéressé et non sanctionné par l’ancien sélectionneur guinéen.

Amadou Diawara