Championnats de France de natation: Jordan Pothain dans l’ombre de Yannick Agnel

0
108

En terminant deuxième du 200 m nage libre, le jeune Jordan Pothain (22 ans) a confirmé son éclosion au plus haut niveau. Une prouesse ternie par l’affaire entourant Yannick Agnel.

Pas une ligne à son sujet. Pas un mot sur sa course. Ni même un écho sur son record personnel. Jordan Pothain s’attendait certainement à une plus grande reconnaissance, après sa performance réalisée mercredi dans le 200m nage libre.

Mais c’était sans compter sur l’imbroglio autour du cas Yannick Agnel. Contre son gré, l’espoir des bassins s’est ainsi retrouvé mêlé à une affaire de « touchette ». A 22 ans, sa prouesse sur le 200m est passée presque inaperçue.

5e meilleur performance sur le 200m

Tout au long de la soirée, la controverse a pris le pas sur l’éblouissante course de Jordan Pothain. Pourtant, officiellement, c’est bien lui le nouveau vice-champion de France du 200m.

Derrière l’intouchable Jérémy Stravius (1’46’’), le Grenoblois (1’46’’81) a devancé Yannick Agnel (1’46’’99) à la touchette, améliorant au passage son record personnel. Une performance de taille réalisée par le membre du Nautic Club Alp’38, qui devient ainsi le 5e meilleur performeur français de l’histoire sur la distance.

En route pour Rio de Janeiro

Bien qu’insuffisant pour décrocher une place aux Jeux Olympiques, le temps accompli par l’Isérois semble plein de promesses pour la suite. En venant sur ces championnats de France, Jordan Pothain n’en espérait pas tant…

Le poulain de Guy La Rocca n’avait qu’un rêve: se qualifier pour le relai 4×200 m. Un objectif atteint grâce à son excellent temps d’hier. Avec quatre nageurs sous la barre des 1’48 (Stravius, Agnel, Pothain et Bourelly), le relai français peut légitimement rêver d’un podium. Et avec une première médaille olympique autour du cou, Jordan Pothain pourrait enfin entrevoir la lumière.