Portrait Etienne Linkowski – « Être pasteur, c’est vivre en décalé »

0
487
Etienne Linkowski est le pasteur de la communauté baptiste de Nice depuis cet été. ©G.L.

Cette année, les protestants fêtent les 500 ans de la Réforme. L’occasion de revenir sur la vie du pasteur de l’église protestante baptiste de Nice, Étienne Linkowski

Un emploi du temps souple. Étienne Linkowski ne compte pas ses heures. L’homme de 47 ans passe ses journées à répondre aux appels et aux courriels. Il prépare les prédications et les études bibliques quand il a le temps. Organisé, il décide seul du déroulé de ses journées. A midi, il prépare le repas à son fils rentrant du collège. Admiratif de la nature, il apprécie les balades. Le bricolage est un de ses loisirs favoris pour s’évader pendant de courts instants.

« Il faut être disponible quand les autres le sont. » Sa famille ne le voit pas souvent en soirée. C’est à ce moment de la journée qu’il effectue la majorité de ses visites. Ces instants, consacrés à connaître les personnes de la communauté baptiste, l’éloignent de ses proches. Il s’impose deux demis-journées par mois pour profiter de la nature avec sa famille. « Des moments où il aime bien faire le comique », confie Charlotte, sa fille aînée. Arrivé cet été dans la région, son agenda est assez rempli. Les rendez-vous lui permettent d’être au courant des situations, parfois difficiles, que vivent les fidèles.

Un contact relationnel pas toujours facile. En 2016, avec sa femme, ils décident de prendre une année sabbatique. Ils s’envolent pour l’Écosse avec leurs trois enfants. Cette expérience lui permet de s’ouvrir aux autres et de perfectionner ses relations humaines. Originaire du Nord de la France, les voyages sont un besoin essentiel dans sa vie. Sources d’enrichissement culturel, ils lui permettent de mieux comprendre ce que les étrangers vivent en arrivant en France. Curieux, cette année à l’étranger ne l’empêche pas de s’intéresser à l’actualité française.

« A Chambéry, j’avais la mer à la montagne. Ici, j’ai la montagne à la mer. » Disponible, il accepte le poste de pasteur de l’église de Nice, laissé vaquant par un couple de missionnaires suédois. Ce sont des personnes se mettant aux services de Dieu en dehors de leur pays d’origine. Né dans une famille protestante, il va à l’église « dès ses premiers biberons ». La vocation pastorale n’a pas été immédiate. Étudiant en faculté de sciences physiques, son appel est confirmé lors de son service national. Il effectue l’obligation de manière civile à Lyon par des actions sociales caritatives.

Pour en savoir plus sur Etienne Linkowski…

  • 30 octobre 1988 : Étienne Linkowski s’engage publiquement par les eaux du baptême à 18 ans
  • 1998 : il termine ses études de théologie par un stage en Angleterre
  • 1999-2016 : pasteur de l’église baptiste de Chambéry, en Savoie
  • 2 août 2017 : installation à Nice où il devient pasteur de l’église évangélique baptiste (EEBN)

Geoffrey Leplang