Pauvre France

0
268

Le match nul face à la Belgique mardi soir a conclu l’année 2011 de l’équipe de France. Si le bilan comptable est satisfaisant, le niveau sportif est lui bien plus inquiétant, seulement huit mois avant l’Euro.Dix sept matches sans défaite et une qualification pour l’Euro 2012. Vu comme ça, le bilan de l’équipe de France de football et de son sélectionneur Laurent Blanc est bon. Mais la vérité est beaucoup moins rose. Le niveau de jeu est la grosse inquiétude du moment, avec des supposés cadres pas au niveau et une équipe qui joue avec le frein à main, à l’image de Franck Ribery, brillant avec le Bayern Munich mais transparent avec les Bleus, ou du marseillais Alou Diarra, en perdition totale au poste de récupérateur.

Plus inquiétant, Laurent Blanc a peiné toute cette année à trouver un schéma tactique idéal. 4-4-2, 4-5-1, 4-3-3, rien n’a pour le moment vraiment convaincu sur le terrain. L’absence d’un meneur de jeu créatif est elle aussi criante. Et le pire, c’est que depuis mardi soir, la France sait qu’elle sera dans le quatrième chapeau à l’Euro, assurance d’un groupe difficile, voire insurmontable. Les Bleus devront donc montrer un bien meilleur visage en 2012 pour espérer quelque chose.

Olivier Navarranne
Laurent_Blanc_evoque_son_avenir_avec_l_equipe_de_France.mp3[jwplayer mediaid= »1619″][jwplayer mediaid= »1621″]