Pas de course sans bourse…

0
340

David Casteu a présenté son Team Casteu Aventure ce vendredi, au Théâtre de Verdure. L’occasion pour le grand public de voir de plus près le bivouac du pilote Moto Raid local, et en configuration Dakar 2011, rien que çà ! Un arsenal impressionnant qui fait rêver tous les amateurs de sports mécaniques, mais qui est loin d’être à la portée de toutes les bourses.« Le budget de mon écurie pour la saison 2010 est de 500 000€ ». Le décor est tout de suite posé par David Casteu. N’importe qui ne peut pas s’engager en Rallye tout terrain moto… Le pilote niçois, champion du monde de la discipline cette saison a « dépensé 200 000 € pour le championnat du monde », qui pourtant ne compte que 5 épreuves, mais pas n’importe lesquelles : Maroc, Abu Dhabi, Brésil, Egypte et Sardaigne.

Quand on aime le Dakar, on ne compte pas…

« Quand on parle Dakar, les chiffres sont terrifiants », ajoute David le sourire en coin. « Rien que pour cette course, on dépense au moins 200 000€ en frais d’engagement pour nos pilotes et assistants. Heureusement pour nous, tous les frais sont compris dans ce pack. Les assurances, le matériel électronique (GPS…), le carburant, l’huile qui est fourni par le partenaire de l’épreuve (Elf)… Sans oublier bien sur le transport du matériel depuis le port du Havre jusqu’à Buenos Aires ». Le team Casteu compte 15 personnes dont quatre pilotes professionnels et deux amateurs. « Le prix moyen par membre de l’équipe pour le Dakar est de 18 000 € ». Quant à la valeur de chacune des motos Sherco 450 qui équipent le Team : c’est 100 000€ pièce ( !)

L’argent au moins autant important que le talent

« Si le sport mécanique est au départ une passion pour moi, j’ai rapidement compris que pour continuer à faire des courses, je devrais non seulement être capable de piloter, mais surtout de me vendre. Sans marketing ni communication : pas de compétition. Je passe au moins 80% de mon temps à chercher des partenaires financiers, et je partage le reste entre ma famille et l’entraînement ». Pour boucler de tels budgets, David Casteu peut désormais compter sur Elf (filiale de TOTAL), son partenaire principal avec lequel son contrat court sur deux années, Sherco qui lui fournit moteurs et chassis (le reste de la moto est développé par le Team Casteu Aventure, MASSA pneus, ou encore ISUZU. « Je dois parfois faire des montages improbables, comme signer des partenariats avec des écoles comme l’IFA, qui me permettent par la suite de trouver du soutien d’entreprises qui ne peuvent associer leur image directement avec le sport mécanique. » (“ Mode” de l’écologie oblige). Mais à chaque fois le même constat : les partenaires veulent des garanties de retour sur investissement. « Il y a 15 ans on pouvait encore trouver des mécènes. Ils te faisaient un chèque et te disaient : maintenant vas t’amuser sur ta moto ! ». Aujourd’hui c’est bel et bien fini ; au grand malheur de milliers de passionnés, qui en ont marre de rêver devant leur télévision les soirs de janvier…

Baptiste Quenaudon