OGCNice handball, confimer pour grandir

0
112

Au lendemain de la fin de la phase aller de la ligue féminine de handball, l’équipe de l’OGCNice se situe en milieu de tableau. Une première partie de saison satisfaisante au vu de leur première année difficile dans l’élite.

Après neufs journées de championnat, les joueuses de l’OGCNice handball sont déjà en vacances. Elles ont fini les matchs aller sur une bonne note en dominant un concurrent direct au maintien, le Nantes Loire Atlantique handball. Elles se retrouvent donc 6ème à deux points de la zone de play-off pour la relégation et à égalité de point avec Toulon pour jouer l’Europe. Avec un bilan de 4 victoires pour 5 défaites les filles de Sébastien Gardillou ont un bilan encourageant qui laisse présager quelques espoirs. Mais l’entraineur niçois reste cependant prudent pour la phase retour : «la deuxième partie de championnat sera beaucoup plus compliquée si on n’élève pas notre niveau de jeu et d’exigence». Même son de cloche chez la gardienne Sonia Bonche : « On manque souvent d’agressivité et on a du mal à jouer pleinement pendant une heure… ».

« Ma priorité est de construire un club stable »

Les joueuses de l’OGCNice doivent donc confirmer lors des matchs retour pour éviter une fin de saison sous pression à l’image de l’année dernière où le club s’était sauvé lors de la phase de play-off pour le maintien. Sonia Bonche explique qu’il faudra « gagner tous les matchs à l’extérieur en phase retour car ce sont nos concurrentes directes et nous devons aussi essayer de créer l’exploit en essayant de gagner une tête d’affiche… ». Sébastien Gardillou s’est fixé comme « priorité de construire un club stable et de se positionner durablement dans cette première partie de tableau ». En gardant un groupe homogène avec les renforts de qualité comme Laurine Daquin et Biljana Filipovic arrivées en début d’année, l’OGCNice handball peut espérer s’installer au sein du gratin du hand féminin français. Et pourquoi pas dès cette année en obtenant son maintien et en luttant pour l’Europe comme le précise Sonia Bonche : «nos ambitions, c’est de rester au minimum sixième et pourquoi pas viser la cinquième place pour jouer une qualification en coupe d’Europe».

 Nicolas Descalis