Nice défie le Vieux Port

0
199

Dimanche à 17h, le stade du Ray devrait faire le plein pour la première fois de la saison. Nice accueille l’Olympique de Marseille pour le compte de la 16e journée de Ligue 1. Une rencontre primordiale sur le plan comptable pour les Niçois.La semaine a été mouvementée à l’OGC Nice, avec la présentation officielle de Raul Fernandez. Le nouveau gardien péruvien a effectué ses premiers pas sur les terrains du centre d’entraînement mercredi, et son sourire communicatif a déteint sur tous ses coéquipiers. Il faut dire que le nul ramené de Monaco le week-end dernier avait déjà rassuré les Aiglons: « On a montré des valeurs, à dix contre onze en plus, et ça regonfle le moral » a martelé Alain Cantareil. L’ancien joueur de l’OM a aussi rappelé que la venue des Olympiens au stade du Ray était l’événement sportif de la saison. Le retour sur les pelouses de Nemanja Pejcinovic fait aussi partie des bonnes nouvelles. Le Serbe a cruellement manqué dans la stabilité défensive du Gym, et son association avec Renato Civelli, l’autre ancien de la maison ciel et blanche, ne sera pas de trop pour contenir l’imposant Brandao.

Eric Roy contrarié

Mais comme la saison des Niçois n’est pas un long fleuve tranquille, l’alarme de l’infirmerie a encore retenti. Hellebuyck, Digard, Mabiala déjà blessés, François Clerc a été victime d’une élongation. Sa participation au match est fortement compromise. Mouloungui a été ménagé à cause d’adducteurs douloureux, et Letizi a été touché à l’épaule. Pas la meilleure façon pour l’entraîneur Eric Roy de préparer la venue de Marseille.

L’OM premier

Surtout que les Marseillais ont repris la tête de la Ligue 1 mercredi, en concédant le nul à domicile face à Rennes. Un seul point certes mais un quatrième match consécutif sans prendre de buts. Et comme l’attaque carbure depuis la blessure de Gignac (huit réalisations en quatre rencontres), les voyants sont au vert. Azpilicueta sera le seul absent de marque. L’occasion pour Mounier de se montrer à son avantage face à Kaboré. « Marseille a pris son rythme de croisière et sa qualification en Ligue des Champions lui a fait beaucoup de bien » a rappelé Eric Roy en conférence de presse. Alors si les Aiglons ne veulent pas être relégables pour la première fois de la saison, ils vont devoir sortir le grand jeu et couler les ambitions marseillaises. Avec le cœur, le Gym est capable de tout.

Matthias Duchez