Nice a rendez-vous avec une boule de cristal

0
102

Ce jeudi, c’est la clôture du festival de la voyance à Nice. L’événement s’est installé dans l’espace cabaret du Casino Ruhl ; l’occasion de confronter Nice à son avenir.

Ambiance cosy, lumières tamisées et clients impatients. Ils sont cinq voyants à jouer au jeu du flash, du tarot, de la numérologie, du pendule et de l’écriture automatique. Ils dévoilent, à qui veut bien l’entendre, l’amour ou la haine, la mort ou la vie mais tout ça a un prix. Pour 15 euros, ces spécialistes du lendemain vous promettent vingt minutes intenses ou presque. Perplexes aguerris, croyants dévoués et « jemenfoutistes » moqueurs, il est temps pour la ville de Nice de consulter ; à vous de juger.

Dans les allées, c’est une rencontre improbable. Elle s’appelle Houaria, voyante depuis 20 ans près de Golfe-Juan, elle vient consulter « histoire de se rassurer ». Elle sort justement d’une séance « positive », sa consœur lui a prédit ce qu’elle-même a perçu. Drôle d’idée. Elle est bavarde et se prête volontiers au jeu. Quel avenir pour Nice et ses grands projets ? « Des rénovations qui prennent du retard et un Christian Estrosi bousculé ». Le PNRQAD (programme national de rénovation des quartiers anciens dégradés) pourrait connaître quelques contretemps ; on s’en doutait. Et concernant l’installation de Marine Le Pen à Nice ? « Pas de vrais chamboulements mais je la vois plutôt proche de la mairie, je sens un parti beaucoup plus influent à Nice ». On ne crierait pas à l’évidence mais cette probabilité n’apporte rien de bien nouveau. On continue dans la lignée des questions qui taraudent Nice et les Niçois : « L’OGC Nice, de bons résultats ? « Rien de transcendant ! » raille-t-elle. Enfin, elle réussit à percevoir une information non-négligeable : « Elle est blonde et américaine, connue et reconnue, une star de la chanson plutôt colorée qui va s’installer définitivement à Nice ». Lady Gaga ? Madonna ? Taylor Swift ? Ah non, c’est sûrement Marilyn qui fait son grand come-back. Bref, entre fantasque et banalités, la voyance fait réfléchir. Qu’on l’appelle mektoub ou karma, le destin c’est l’affaire de chacun et chacun en fait son affaire.

Issam CHARHI