Martin Fourcade, orphelin de son frère

0
279
Martin Fourcade sera privé de son frère pour le début de la saison de biathlon.

À deux jours du début de la saison de biathlon, tous les yeux seront encore une fois rivés sur Martin Fourcade. Comme depuis plusieurs saisons, le Perpignanais se sait attendu. En revanche, le cadet de la fratrie Fourcade devra apprendre à faire sans son frère, Simon, souffrant du Syndrome des Loges.  

Martin Fourcade sera privé de son frère pour le début de la saison de biathlon.

Martin Fourcade a le vent en poupe depuis la saison dernière. Triple champion du monde à Ruhpolding en février dernier (sprint, poursuite et mass start), le Catalan est la nouvelle star du biathlon mondial. Jamais rassasié, Martin a même décidé de prendre part à quelques épreuves de Coupe du monde de ski de fond cette année, comme ce sera le cas dès demain à Gaellivare où il disputera le 15km. Après cette escale au nord de la Suède, Martin Fourcade rejoindra ses coéquipiers biathlètes à Oestersund, au centre du pays, où il disputera les premières épreuves individuelles de la saison. S’il retrouvera ses vieux copains du biathlon, le n°1 mondial sera orphelin de son frère. Simon va manquer une grande partie de la saison puisqu’on lui a décelé un Syndrome des Loges, pathologie musculaire courante chez les sportifs. L’aîné de la fratrie sera opéré le 27 novembre prochain et espère être opérationnel pour les prochains Championnats du monde qui se dérouleront en République Tchèque, à Nove Mesto du 7 au 17 février prochain.

Jamais sans mon frère…

Pour la première fois depuis qu’ils sont tous les deux en Coupe du monde, Martin sera séparé de son frère pour une longue durée. Avec la relation fusionnelle qu’ils entretiennent, cette perte ne sera pas anodine pour le cadet de la fratrie. Loin de là. Outre l’aspect sportif, Martin perd un ami, un conseiller. L’abord des courses ne sera plus le même. Après une victoire, un podium ou bien une désillusion, son frère ne sera pas là pour le féliciter ou le réconforter. Et quand on connaît l’importance de l’aspect mental dans ce sport si particulier, cette absence pourrait avoir son incidence sur les résultats de Martin. Après avoir prouvé qu’il était le meilleur dans sa discipline, Martin devra montrer qu’il n’a besoin de personne pour remporter des courses. Ce n’est pas seulement sur les spatules ou derrière sa carabine qu’il va devoir relever ce nouveau défi, mais aussi et surtout dans la tête.

Pierre Classen