Marlies Schield ou la reine du slalom

0
235

L’Autrichienne Marlies Schild a remporté mardi à Zagreb son troisième slalom consécutif : le quatrième cette saison. Elle termine devant l’Allemande Maria Riesch, qui a profité de l’abandon de l’Américaine Lindsay Vonn pour conforter son avance en tête du classement général de la Coupe du monde. La meilleure française, Tessa Worley, a abandonné.Désormais personne ne peut le contester : Marlies Schild survole ce championnat du monde de slalom depuis le début de la saison. Elle remportait hier son quatrième slalom de la Coupe du monde pour cinq épreuves du même type disputées… Bien plus polyvalente, Maria Riesch termine deuxième et compte désormais plus de 100 points d’avance sur Lindsay Vonn (qui a abandonné à Zagreb) au classement général de la Coupe du monde. Troisième (+1″08) devant la Finlandaise Tanja Poutiainen et meilleur temps de la deuxième manche : l’Italienne Manuela Moelgg est monté sur un podium dans un slalom de Coupe du monde pour la première fois depuis six ans.

Les Françaises ont répondu présent

La première Française est la jeune Niçoise Nastasia Noens, 22 ans, qui rentre pour la quatrième fois de suite dans le Top 10 en se classant sixième (+2″36) : de bon augure pour la suite de sa carrière. Elle pointe à une très honorable 5e place au classement slalom de la Coupe du Monde. Nastasia Noens avait terminé la première manche 8e, à 1 »41 de Marlies Schild.

Le second run a été marqué par l’excellent quatrième temps de Sandrine Aubert, qui se classe finalement dixième (+3″49), de quoi lui booster un moral jusque-là plutôt moribond. Anne-Sophie Barthet termine quant à elle quinzième (+4″49), rehaussant un bon résultat d’ensemble des Françaises. Marion Bertrand s’était également qualifiée pour la seconde manche, mais malheureusement, Anémone Marmottan et Tessa Worley (meilleure skieuse française cette saison ; 6e au classement général de la Coupe du monde) n’avaient pas terminé une première manche très sélective : rappelons que les Américaines Lindsay Vonn (2e au général slalom) et Julia Mancuso n’ont pu se qualifier en seconde manche.

Baptiste Quenaudon