L’Ultimate Tazer Ball, c’est électrique !

0
514
Seulement 4 équipes professionnelles pratiquent l'UTB / CP : Move it

Créé en 2012 par 3 Californiens, l’Ultimate Tazer Ball est une discipline alliant football, rugby et … un taser. Un sport collectif brutal mais qui prévoit tout de même des règles strictes.

Viens par là que je te tase ! C’est une idée un peu spéciale qui a émergé de Californie en 2012. Leif Kellenberger, Erik Wunsch et Éric Prumm, 3 amis d’enfance ont décidé d’allier football, rugby et un vrai taser pour créer une « discipline plus fascinante que les autres » explique l’un d’entre eux dans le Huffington Post. C’est ainsi que l’Ultimate Tazer Ball (UTB) voit le jour.

Le but est-il de taser tous ses adversaires ? Non, évidemment. Sur un terrain de Five (25x15m), deux équipes de 4 joueurs doivent se faire des passes à la main et aller marquer des buts avec un gros ballon de football (60 cm de diamètre). Pour contrer les attaquants, il y a la possibilité de mettre de gros tampons comme au football américain ou d’envoyer une décharge électrique. Mais attention, cette tâche doit être effectuée seulement dans les « shock zones » (surfaces de réparation).

35 à 40 coups par match

Si beaucoup de personnes sont inquiètes sur le danger de l‘utilisation des tasers, les créateurs ont tenu à les rassurer : les décharges n’excèdent pas 5 milliampères, « juste de quoi déséquilibrer le joueur pour qu’il lâche le ballon », explique Leif Kellenberger.

Un match dure 3 périodes de 7 minutes et c’est très intense … et douloureux ! Pendant une partie, les joueurs reçoivent 40 décharges électriques en moyenne. Les participants peuvent donc s’amuser à taser autant qu’ils le veulent, mais il existe une golden rule à ne pas enfreindre : il est formellement interdit de viser le cou ou l’entrejambe de son adversaire. Afin de veiller à leur sécurité, chaque pratiquant doit être enregistré auprès des instances dirigeantes (ndlr : les 3 fondateurs) et doit être accompagné par un proche à chaque match en cas de blessure grave.

L’UTB est un sport physique mais le taser reste l’élément clé car c’est lui qui équilibre le jeu. Un petit joueur qui se fait bouger d’un simple coup d’épaule peut mettre à terre un adversaire plus balèze et c’est ça la beauté du Tazer Ball ! Selon nos informations, seulement 4 équipes professionnelles existent aux Etats-Unis, preuve que la discipline n’est pas encore prête à intégrer les JO.

Pour une petite démonstration, cliquez ici.