Ligue 1 : Nice reçoit Sochaux, une rencontre à la loupe

0
94

Les Niçois accueillent les Sochaliens dimanche à 14h au stade du Ray pour le compte de la 32ème journée de Ligue 1. Une rencontre à enjeu pour deux équipes aux ambitions de fin de saison bien différentes. 

 InfoGram : http://infogr.am/Ligue-1–Nice-reoit-Sochaux-une-rencontre–la-loupe/

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Sochaux (16e) n’a plus réussi à gagner à Nice (6e) depuis la saison 2005/2006. Un terrain hostile aux Lionceaux qui auront à coeur de remporter trois points pour remonter dans le milieu de classement: seulement deux points séparent Sochaux de la zone rouge. Le faux pas est donc interdit aux Sochaliens engagés dans la course au maintien.

En face, les Niçois de Claude Puel retrouvent le stade du Ray après sa désillusion face aux voisins marseillais (0-1). Héroïques à l’extérieur face à Toulouse (3-4), l’OGC Nice doit s’imposer pour se rapprocher du podium – à deux points du troisième, Saint-Etienne – et titiller les cadors du championnat. Une victoire synonyme de bouleverser la hiérarchie et reléguer Lyon ou Lille aux places non-européennes.

 Mahamane Traoré repositionné meneur de jeu ?

Quelle équipe sera alignée face à Sochaux? C’est la question que se pose tous les supporters. Privé d’Alexy Bosetti pour trois rencontres et très certainement du défenseur Nemanja Pejcinovic (blessure), l’entraîneur Claude Puel devra composer avec trois absences de taille en plus de Valentin Eysseric, suspendu jusqu’à la fin de la saison. Avec une défense fébrile à Toulouse et le goleador Dario Cvitanich en phase de reprise, les Niçois devront confirmer un parcours pour le moins inespéré en Ligue 1. Mahamane Traoré pourrait profiter des absences pour se repositionner en meneur de jeu comme en début de rencontre face aux Toulousains. Un poste que semble affectionner le Malien: «J’ai dû retrouver certains repères mais après dix minutes, c’est revenu. Dès l’instant où je touche des ballons, que je participe au jeu…» En attaque, Dario Cvitanich devrait être titularisé, épaulé par Jérémy Pied et Luigi Bruins, dernier renfort au mercato d’hiver qui n’a pas encore pu démontrer tout son talent.

 Des chiffres en faveur des Niçois

Sur le terrain des statistiques, les Niçois gagnent par K.O. En 46 matchs au Ray, les Aiglons ont gagné vingt-neuf fois pour huit nuls. Fort logiquement, les Azuréens ont beaucoup plus marqué : 103 buts pour Nice contre 58 pour les Sochaliens. Cette saison à domicile, les joueurs de Claude Puel ont gagné plus de 50% de leur match. L’antre du stade du Ray n’a plié que trois fois cette saison. À l’inverse, les voyages ne réussissent pas aux Sochaliens: quinze matchs joués, seulement trois matchs remportés et huit défaites.

 Les possibles compositions : 

OGC Nice : Ospina, Genevois, Civelli, Gomis, Kolodziejczak, Digard, Anin, Traoré, Pied, Bauthéac, Cvitanich.

FC Sochaux-Montbéliard : Pouplin, Corchia; Carlao, Kanté, Sauget, Roudet, Nogueira, Poujol, Boudebouz, Bakambu, Sio.

Jean-Alexis Gallien-Lamarche