Leurs droits par le jeu

0
233

Les activités organisées dans le cadre de la semaine des droits de l’enfant continuent à Nice. Ce matin, des élèves de primaire ont assisté à un atelier d’arts plastiques sur « le droit à l’expression ». Une manière ludique et enjouée de les sensibiliser. Odeur de colle, brouhaha, ciseaux et crayons… une cinquantaine d’enfants de CE2 et CM2 s’affèrent autour de leur création. Ils participent ce matin à un atelier d’arts plastiques sur « le droit à l’expression » organisé dans le cadre de la semaine des droits de l’enfant. «  Ils doivent fabriquer un personnage qui sera le porte parole de leurs droits » explique Isabelle Bally, institutrice en CE2. Chaque enfant y met du sien. « Nous on découpe et on colle » racontent Alexandre, Charles et Simon âgés de 8 ans et demi. « On fait un ange car c’est beau et protecteur ».

Afin de les sensibiliser à leurs droits, les enfants doivent choisir des mots à coller sur leur personnage. Des expressions telles que « penser librement », « être écouté »,  « lire », « vie », « bonheur ». Laurence, une maman accompagnatrice, trouve l’atelier réussi. «  Ça leur permet en plus de débriefer leur imagination et de travailler ensemble ». L’atelier se termine. Tous se réunissent autour des différents personnages. Il faut désormais les présenter et expliquer leur représentation. Aux messages de paix se succèdent messages sur le droit à la différence, l’égalité ou l’amour. « Ils étaient conscients de ce que l’on faisait et de quoi on parlait » explique Marie-Ange de l’association Epilogue, organisatrice de l’atelier. « Ils ont joué le jeu. » Quoi de mieux que d’apprendre en s’amusant.

Maxime Pontreau

Maxime Ricard

Crédit photos M.P et M.R