Des enfants et des droits

0
214

A l’occasion de la semaine des droits de l’enfant, Nice organise plusieurs animations autour du droit à l’expression. Hier matin, les moins de 3 ans étaient à l’honneur à bibliothèque Louis Nucéra : ils ont bénéficié d’une séance de lecture et de chants éducatifs.Des gazouillis, des cris, des rires… vous n’êtes pas dans un centre aéré mais bien à la section jeunesse de la bibliothèque Louis Nucéra. A l’occasion de la semaine des droits de l’enfant, les moins de 3 ans ont pu apprécier hier matin l’animation « Tu lis déjà ». Une manière de découvrir dès le plus jeune âge les droits dont ils jouissent.

« Ce n’est pas évident d’illustrer cela à des enfants au travers de lectures », reconnaît Isabelle Celestra-Cristini, lectrice à la section jeunesse. A ce titre elle a sélectionné trois livres sur les grands thèmes de la tolérance. Soudain, l’auditoire s’agite : Isabelle s’apprête à lire Elmer, cet éléphant aux multiples couleurs qui voudrait ressembler à ses congénères. Une preuve que les bambins sont réceptifs dès leur plus jeune âge à cette problématique récurrente : la différence.

Des auditeurs exigeants

Les pitchouns se sont approprié le thème de cette semaine particulière : « le droit à l’expression ». Au fil des lectures, ils laissent éclater leur joie et n’hésitent pas à s’exclamer et à applaudir. « Je suis venu la première fois en 2004, avec mon ainée, mais cette année il y a trop de monde », avoue Nathalie Mondon dont la fille Jeanne est âgée de 20 mois. De ce fait, près de 😯 bambins ont assisté à la lecture. « Alors que les autres années, ils étaient environ une soixantaine. Depuis son lancement en 2004, l’événement a gagné en popularité », explique Isabelle. La berceuse qui clôture la réunion, Une chanson douce d’Henri Salvador, créé l’unanimité parmi ces jeunes citoyens parés à défendre leurs droits.

France Goldfarb (Photo : F.G.)