Les six saisons qui font de Martin Fourcade une légende

0
585
Martin Fourcade vient de lancer sa saison de biathlon. Photo : RMC Sport.

La saison de biathlon a débuté et Martin Fourcade est déjà en grande forme. Une 64e victoire lors de son titre en poursuite en Suède à Ostersund. Retour sur les principales saisons de l’incroyable carrière du biathlète.

Saison 2009/2010 : 1ère médaille olympique 

Agé de 21 ans, Martin Fourcade entame sa deuxième année sur le circuit de la coupe du monde. Cette année 2010 signe le début d’une très belle carrière. L’Ogre catalan, comme il est surnommé, remporte sa première médaille aux Jeux Olympiques. Il termine sur la deuxième marche du podium lors des JO de Vancouver. Une bonne dynamique qu’il gardera jusqu’à la fin de sa saison, puisqu’il enchainera trois victoires sur le circuit de la coupe du monde. Victoire en poursuite à Kontiolahti (Finlande), et victoires au sprint et en poursuite à Holmenkollen (Norvège). Cette fin de saison remarquable le glisse à la 5e place au classement général et il remporte le petit globe.

Saison 2010/2011 : son premier titre de champion du monde

Le Français devient en quelques mois, l’un des meilleurs biathlètes de la planète. En cette année 2011, Martin Fourcade remporte son premier titre de champion du monde à Khanty-Mansiïk en Russie. Tous les espoirs entrevus depuis quelques temps sont confirmés lors de ces championnats du monde. Il repart de Russie avec 3 médailles, une en or (poursuite), une en argent (sprint) et une en bronze (relais mixte). Il avait pour objectif de grimper dans le classement général, ce qu’il réussira avec deux nouveaux titres. Un en ligne à Antholz (Italie) et un autre également en ligne à For Kent (Etats-Unis). Il termine 3ème lors de cette saison, deux places de mieux que l’année précédente.

Saison 2011/2012 : 1er globe de cristal

Sa progression au classement général atteint son apogée. Fourcade termine numéro un lors de cette nouvelle saison de coupe du monde. Il s’empare pour la première fois de sa carrière du globe de cristal grâce à de nombreuses victoires. Telles qu’en individuelle et poursuite à Ostersund (Suède), au relais hommes à Antholz, au sprint à Kontiolahti et au sprint et poursuite à Khanty-Mansiïk (Russie). Mais surtout un triplé aux championnats du monde de Ruhpolding (Allemagne). Cela lui permet de devenir le troisième biathlète à remporter trois titres dans un même mondial individuel. Martin Fourcade devient petit à petit une référence dans sa discipline.

Martin Fourcade s’empare de son premier globe de cristal. Photo : La Depeche

Saison 2013/2014 : Double champion olympique à Sotchi

Une nouvelle année de consécration pour le champion français. Il ne cesse d’évoluer et ses résultats suivent. C’est aux Jeux Olympiques de Sotchi que Martin Fourcade montre un peu plus sa domination. Il devient champion olympique en poursuite, en individuelle et ramène une troisième médaille, cette fois-ci en argent en mass start. Un tournant dans sa carrière. Depuis Jean-Claude Killy en 1968, aucun Français n’avait remporter deux titres lors de mêmes Jeux Olympiques. C’est une nouvelle saison sur la plus haute marche du classement général.

Saison 2015/2016 : nouveau Grand Chelem 

Pour la cinquième saison consécutive, le Pyrénéen remporte le globe de cristal. Aucun de ses adversaires n’arrivent à le faire douter. La légende norvégienne Ole Bjorndalen (vainqueur de 95 compétitions) subit la loi de Martin Fourcade. Cette année là, il confirme ses performances dans les quatre disciplines de son sport. Notamment avec ses trois nouveaux titres de champion du monde à Oslo. Il réalise un nouveau Grand Chelem, après celui de 2013, puisqu’il remporte le globe de cristal ainsi que les quatre globes des quatre spécialités.

Martin Fourcade sur le podium à Oslo lors des Championnats du Monde. Photo : Eurosport

Saison 2016/2017 : 14 victoires en une année

Depuis 7 ans, Martin Fourcade est entré sur le circuit de la coupe du monde. D’années en années, il ne cesse d’impressionner. Sur les 26 compétitions disputées, il monte sur 22 podiums dont 14 victoires. Il égale le record établit en 2001 par Magdalena Forsberg. Cette saison encore, sa forme est olympique. Un troisième grand chelem dans la poche ainsi qu’un record de points (1322) en une saison. Mais aussi, un nouveau titre de champion du monde en Autriche, son 10è. Cette réussite intemporelle, réside dans ses préparations. Les étés, des stages de haute intensité, lui permettent de démarrer chaque saison sur de bonnes bases.

Martin Fourcade signe son 10è succès à des championnats du monde. Photo : France Bleu

Léna Marjak