Les Restos du coeur font le plein

0
287

« Plus de 10% d’inscrits de plus chaque année ». La fréquentation des Restos du coeur en France, comme dans les Alpes Maritimes ne faiblit pas, bien au contraire. « On compte déjà 200 familles inscrites, soit 600 personnes.  » Le bilan que dresse Jean Pierre Heune, responsable du local des Restos du coeur, rue Dabray, à Nice, n’est guère réjouissant. La 26ème campagne d’hiver a débuté seulement hier… « On devrait atteindre facilement les 400 foyers d’ici fin décembre ». Depuis 1985, l’association a malheureusement toujours autant de succès. Dans les Alpes Maritimes, en 2009, 4 400 familles ont bénéficié de 700 000 repas. Des chiffres en augmententation de 10% voire 20% partout en France chaque année.

Ils sont 117 ménages inscrits d’office à Dabray. Georges les connait bien. « Ce sont les mêmes que l’on revoit tous les ans », indique ce volontaire. Dans le département, 414 bénévoles officient pour l’association. Au centre ils sont une vingtaine, « tous investis et responsables, des qualités nécessaires  » selon Jean Pierre Heune… Des petites mains tout de même parfois « plus difficiles à gérer que les bénéficiaires », avoue le dirigeant.

Trop peu d’espace

« On manque de place pour distribuer les vivres et recevoir les gens ». Notre homme est obligé de garder un sas d’accueil à l’entrée du centre, pour éviter toute bousculade. « C’est une perte d’espace mais une obligation  », selon lui. Le quartier n’a pas vu d’un bon oeil l’arrivée de ce nouveau local il y a deux ans. Des pétitions ont circulé. Ce mardi, les personnes affluent, mères célibataires avec poussette, jeunes couples, retraités… Tous attendent d’être servis. Le responsable les fait rentrer à l’intérieur ou chez eux. Dabray n’est pas à l’image des autres centres des Restos du coeur : dans tout le département, ils sont parfois une centaine à attendre leur tour dehors.

Chanaël Chemin

Crédit photo: Chanaël Chemin