Les jeunes et les addictions

0
59

Selon une étude de l’OFDT(1) publiée lundi 9 décembre, la consommation de cigarettes, d’alcool et de drogues s’intensifie chez les jeunes au lycée.

Un moyen de se faire bien voir ? D’être plus sociable ? Marie, étudiante en droit lorsqu’elle était au lycée Masséna de Nice, a toujours refusé de faire « comme tout le monde ».

Un rituel d’entrée

« Je me suis rendu compte très rapidement de la forte présence de la drogue et de la cigarette au sein l’établissement, dès ma seconde. Des élèves de ma classe se sont rapidement mis à fumer, des cigarettes pour la plupart. J’ai refusé. Pour beaucoup c’était un peu la première étape pour devenir cool. »

Une mise à l’écart

« Mes camarades se sont mis à fumer autres choses que du tabac et buvaient de plus en plus. Je refusais toujours de participer à leurs soirées et malheureusement ou pas, je me suis retrouvée à l’écart parce que je n’étais pas dans le trip (délire). Certains ont même commencé à dire que j’étais coincée, trop prude. Je me suis retrouvée vraiment seule pendant une grosse partie de ma première. »

Une mode éphémère

« J’ai vu des personnes au pire de leur forme pendant le lycée. Beaucoup se sont plantés à leur bac. Beaucoup d’anciens camarades sont moins portés sur la drogue, voire plus du tout. Certains sont même revenus vers moi en me disant que j’étais la seule à avoir été assez intelligente pour avoir dit non à tout ça. Malgré ces années de galère seule, je suis aujourd’hui assez fière de moi. Les jeunes sont de plus en plus exposés et c’est très inquiétant. »

Mélanie Runfola

(1) Observatoire français des drogues et des toxicomanies

Plus d’informations