Les Français de la NBA

0
171

Ils sont douze Bleus outre-Atlantique. Les objectifs sont différents pour chacun d’entre eux. Certains visent un titre NBA, d’autres se contenteraient de quelques minutes de jeu._ Les leaders :

. Tony Parker (San Antonio Spurs) :

T.P a bien débuté à l’image de son équipe : les Spurs ont gagné neuf de leurs dix premiers matchs. Parker cumule 18,6 points et 7,6 passes en moyenne. Il s’est illustré dernièrement en inscrivant 24pts deux soirs d’affilée, contre Philadelphie et Oklahoma City. Les Spurs peuvent prétendre à une place en finale de conférence Ouest, et peut être même au titre NBA.

. Joakim Noah (Chicago Bulls) :

« Jooks » est le Français le plus efficace en ce début de saison. Avec 15 points et 13 rebonds de moyenne, il a presque réalisé un double-double* à chaque match. Seul hic pour lui et les Bulls : ils ne se sont pas encore imposés face aux meilleures franchises qu’ils ont rencontrées (défaites face à Boston et San Antonio).

_ Les valeurs sûres :

. Mickael Pietrus (Orlando Magic) :

Même s’il n’est plus un titulaire indiscutable au sein du Magic, l’arrière tricolore reste disponible et réalise toujours de belles performances. Sa meilleure prestation en ce début de saison face à Toronto : 24 unités en réalisant avec un 8/11 à trois points.

. Boris Diaw (Charlotte Bobcats) :

Avec 11,7 points de moyenne depuis le début du championnat et un temps de jeu conséquent (34 minutes par match), Diaw est un taulier des Bobcats. Parti sur les mêmes bases que la saison dernière, il réalise toujours des prestations solides et peut dépanner son coach à plusieurs postes.

. Ronny Turiaf (New-York Knicks) :

Embêté par des blessures depuis plusieurs saisons, Ronny arrive aux Knicks pour se relancer. Jouant un rôle de sixième homme, il est toujours utile défensivement et peut apporter un plus dans la raquette en attaque.

_ Les attendus :

. Nicolas Batum (Portland Trail Blazers) :

Batum doit confirmer ses belles prestations de fin d’année dernière. Dans le cinq des Blazers depuis le début de saison, il affiche une moyenne de 14 points mais doit se montrer plus constant pour prétendre au titre de MIP (joueur ayant le plus progressé au cours de l’année).

. Rodrigue Beaubois (Dallas Mavericks) :

« Roddy » est le Français le plus attendu cette année. Après une première saison NBA très intéressante (un pic à 40 points en mars contre Golden State), Beaubois doit s’affirmer. Blessé au pied, le Frenchie ne commencera sa saison qu’en décembre. Son objectif : décrocher une place dans le cinq majeur des Mavs de Dallas.

_ Les remplaçants :

. Johan Petro (New Jersey Nets) :

Après des années compliquées à Denver, Petro souhaite se relancer chez les Nets. Remplaçant au poste de pivot, il doit gagner du temps de jeu (seulement six minutes jouées en moyenne depuis le début de saison).

. Ian Mahinmi (Dallas Mavericks) :

Débarqué des Spurs cet été, l’intérieur tricolore est venu à Dallas dans l’espoir de jouer plus. Malheureusement, il n’est que remplaçant du remplaçant.

.Alexis Ajinca (Dallas Mavericks) :

Derrière Ian Mahinmi dans la hiérarchie, son avenir ne semble pas s’inscrire chez les Mavericks. Il doit s’aguerrir en division inférieure.

_ Les nouveaux :

. Kevin Seraphin (Washington Wizards) :

Deux matchs joués, cinq minutes de moyenne. Il a marqué ses premiers points en NBA il y a quelques jours. Son objectif : continuer de progresser et grappiller du temps de jeu.

. Pape Sy (Atlanta Hawks) :

Le dernier Frenchie n’a pas encore joué sous le maillot des Hawks. Blessé au dos depuis le début de la saison, il ne s’est pas quand il pourra disputer son premier match NBA.

*double-double : Réaliser deux dizaines positives dans sa ligne de statistiques (exemple : 10 points et 10 rebonds, ou 10 passes décisives et 10 rebonds).

Valentin Cecchi