Les eaux froides d’Europe

0
170

Les championnats d’Europe de natation en petit bassin ont débuté jeudi à Eindhoven aux Pays-Bas, sans le gratin tricolore. Les nageurs français ont choisi de faire l’impasse sur cette compétition, la faute à un calendrier surchargé en fin d’année.

Frédérick Bousquet, le spécialiste du papillon, en a fini avec sa suspension de deux mois pour dopage à l’heptaminol, et se prépare à Auburn aux Etats-Unis. Ses partenaires de relais, Alain Bernard au CN Antibes, et Amaury Leveaux au Racing club de France ne ressortiront que pour les championnats de France.

Deux Niçoises à Eindhoven

Les chefs de file de l’Olympic Nice Natation, Yannick Agnel et Camille Muffat ont suivi le mouvement. Un choix mûrement réfléchi en début de saison, avec un planning clair pour leur entraîneur Fabrice Pellerin: « Début décembre, il y a déjà les championnats de France. Ce n’est pas un objectif en soi car il y aura les championnats du monde deux semaines après et c’est la priorité. On ne voulait pas concentré trop d’énergie. C’est pour cela aussi que l’on a fait l’impasse sur les Europe ».

Néanmoins, deux Niçoises participent à ces championnats. Alexandra Putra, championne d’Europe du 200m dos en 2008 est aligné sur les trois épreuves dos. Sa jeune partenaire Anna Santamans, 17 ans, nagera sur 50, 100 et 200m nage libre.

Chartres en apéritif

La grisaille néerlandaise n’est pas responsable du « boycott » des stars nationales de la natation. Les Bernard, Leveaux et autre Balmy se préparent à un mois de décembre inondé de compétition. Ils se retrouveront d’abord à Chartres, pour les championnats de France 25m. « Une compétition d’appui pour valider un premier gros cycle de travail » comme l’explique l’entraîneur azuréen. Un programme d’entraînement suivi par la majorité des champions nationaux.

Dubaï en dessert

C’est sous le soleil des Emirats que les meilleurs mondiaux se retrouveront du 15 au 19 décembre. Chacun avec sa propre préparation. Si Yannick Agnel a préféré s’entraîner à la piscine Jean Bouin de Nice, son adversaire numéro un sur 400m, Paul Biedermann, a lui choisi de participer aux championnats d’Europe. Il a réussi hier la meilleure performance mondiale de l’année en moins de 3min40. Les Allemands ont débarqué en force à Eindhoven et ont également fait main basse sur le relais 4x50m nage libre. Une course dans laquelle les Français détiennent toujours le record continental (1’20’77). Alors entrainements ou compétition, quelle recette sera la meilleure à Dubaï ?

Matthias Duchez