Les cocoricos toqués à l’Unesco

0
261

Le repas gastronomique français fait désormais partie du patrimoine immatériel de l’humanité. L’Unesco l’a annoncé mardi 16 novembre à Nairobi au Kenya et c’est une première ! Mais c’est quoi au juste la gastronomie et pourquoi fait-elle partie du patrimoine français ?

Paul Bocuse a dit : « la grande cuisine, ce peut être une dinde bouillie, une langouste cuite au dernier moment, une salade cueillie dans le jardin et assaisonnée à la dernière minute ». Mais au fond, c’est quoi la gastronomie ? C’est la « bonne bouffe » ? Non. On peut en effet se délecter devant une viande mijotée sans pour autant que ce soit de la grande cuisine. Et c’est là toute la difficulté de la question : du pourquoi, du comment le repas gastronomique français fait aujourd’hui partie du patrimoine au même titre que le Taj Mahal.

Une bonne bouffe…raffinée

En ouvrant le dictionnaire, il est écrit à gastronomie qu’il s’agit d’un art de bien manger. Merci pour cette définition, mais cela reste encore vague. La frontière entre les deux peut être difficile à trouver mais elle existe. La gastronomie ne concerne pas seulement un met mais s’apparente plutôt à une notion globale de raffinement. Il paraît impossible d’apprécier une assiette sans le vin qui va avec, les explications du chef et un décor raffiné. La bonne bouffe est tout autant succulente que la précédente mais dans un tout autre style. On la retrouve dans les recettes régionales si chères à la France, autour d’une bonne table avec une ribambelle d’amis. La gastronomie est un moment plus calme, où l’on savoure chaque bouchée.

Tout un art de vivre

En réalité l’Unesco n’a pas inscrit au patrimoine immatériel de l’Humanité la gastronomie française, mais « une pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes ». Cette catégorie crée en 2003 vise à protéger les cultures et les traditions populaires. Oui ! Le Français ne mange pas comme les autres. Le repas suit un schéma bien précis : apéritif, entrée, poisson ou viande avec des légumes, fromage et dessert. La gastronomie française va plus loin. Au delà du repas, elle représente un véritable art de vivre, une tradition unique, qu’a voulu saluer l’Unesco. Ce n’est pas pour rien si la France est le premier pays visité au monde, la gastronomie y est sans doute pour quelque chose. La nourriture lie les personnalités. Léon Daudet avait d’ailleurs déclaré « les seules ententes internationales possible sont des ententes gastronomiques », à méditer…

En somme, c’est une belle reconnaissance pour Paul Bocuse. Il avait initié avec ses acolytes Marc Veyrat, Alain Ducasse, Michel Guérard et Pierre Troisgros, le souhait de la présence de la cuisine tricolore au patrimoine immatériel de l’Unesco.

Seul hic à ce délicieux repas gastronomique : le temps et aussi l’argent. Passés ces points négatifs, c’est un véritable régal. Alors, n’en faites pas tout un plat.

Caroline GLANDER