Les bons souvenirs de Pinocchio

0
182

Le marché de Noël de Nice a fermé ses portes ce matin. Comme les autres commerçants, la boutique de jouet en bois Pinocchio a éteint les lumières de son chalet, non pas sans regret. Pour sa première participation, la gérante ressort fatiguée, mais comblée. A l’heure où la magie des fêtes touche à sa fin, Adeline se remémore les bons moments.« Chaque jour a apporté son lot de bonne humeur » s’enthousiasme Adeline qui s’occupe de la boutique Pinocchio du jouet en bois à Cannes. Elle a voulu participer au marché de Noël de Nice pour « sa magie ». Alors que celui-ci s’est clôturé hier soir, Adeline retourne à Cannes avec regret : « Nous avons partagé tellement avec les visiteurs que nous serions bien restés plus longtemps ».

Des moments de partage comme celui vécu avec un passionné de jouet. « Il est venu une fois et nous avons discuté très longtemps, parfois même il parlait sans discontinu » se remémore Adeline. Une entente bénéfique puisque peu de temps après son départ, celui-ci est revenu offrir à la commerçante un cornet de châtaignes. « Il est ensuite retourné plusieurs fois nous voir les jours suivants avec des amis pour nous acheter des jouets » précise la jeune femme.

La magie se partage en famille

Le chalet Pinocchio c’est aussi l’histoire de la marionnette au long nez que raconte Adeline aux plus petits, mais aussi d’autres contes avec lutins et autres personnages féériques. « Les enfants adorent venir écouter, mais le plus amusant c’est quand ceux sont les parents qui finissent les histoires ou racontent les leurs » précise Adeline.

Au chalet le sourire est obligatoire. Lorsqu’une cliente régulière revient le dernier jour pour un achat, elle repart bredouille, « elle faisait la tête, je lui ai demandé un sourire, auquel cas elle n’aurait rien ». Adeline est catégorique : « La magie est dans toutes les têtes si nous le voulons bien ».

Yohann Goyat &

Allan Blanvillain