L’empire Disney s’attaque au streaming

0
94
La plateforme Disney+ sera lancée le 12 Novembre 2019 aux Etats-Unis, et s’exportera dans le monde entier ensuite. CP/Fanny Pourpre.

« Avengers », « La Reine des Neiges », ou encore « Star Wars »… Tant de films cultes seront disponibles sur la plateforme de streaming Disney+, dévoilée jeudi 11 avril. Le site devrait être lancé en fin d’année et pourrait faire mal à la concurrence.

6.99$ par mois seulement. Rien que le prix donne la couleur. Disney s’adapte aux nouvelles exigences des téléspectateurs. « Nous voulions un prix accessible au plus de monde possible » a expliqué Bob Iger, boss de la World Disney Company, jeudi. Le géant américain dispose de beaucoup de licences, dont les films sont souvent destinés au grand public. La petite souris va-t-elle faire de l’ombre au gros poisson du secteur, Netflix ?

L’atout phare de Mickey Mouse

Disney a tout racheté ces dernières années : Que ce soit « Star Wars » ou les Studios « Marvel » et « Pixar », l’entreprise a pour l’instant mangé le secteur du cinéma. D’autant plus que ses films font partis des plus appréciés et vus de la planète. Disney dispose donc de beaucoup de contenu, qui sera disponible en streaming chez soi, sur son portable, ordinateur, sa tablette ou sa télévision, avec la qualité 4K.

7500 épisodes de séries et des centaines de films seront visibles sur la plateforme. En plus des films et séries déjà existants, la société proposera des nouvelles productions, exclusivement disponible sur Disney+ : une série sur Monstres&Cie, une autre sur Star Wars, ou encore sur High School Musical et Toy Story. Des projets sur le frère de Thor, Loki sont aussi prévus. Pour la première année « 25 séries et 10 films originaux » seront produits, selon Bob Iger.

Elle proposera aussi des programmes au succès avéré. Parmi eux : les trente saisons des Simpsons (grâce au rachat de la Fox Company) ou le film Captain Marvel, sorti récemment, disponible dés le lancement. Mais ce n’est pas tout. Il ne faut pas oublier les programmes de National Geographic que vient tout juste de racheter l’entreprise. La chaine donnera à voir une série de documentaires animaliers, nommée Magic of The Animal Kingdom.

Disney doit faire face à Netflix

Tous les produits de la petite souris seront visibles pour 6.99$ seulement. A ce prix, aucune limite d’écrans, contrairement à son homologue Netflix, qui a d’ailleurs augmenté ses prix début 2019 : le premier abonnement Netflix (un seul écran) est désormais à 8.99$, un dollar de plus qu’avant. Pour son lancement, Disney+ ne sera disponible qu’aux Etats-unis et ensuite dans le monde entier. Au niveau des abonnés, « Nous en attendons 60 à 90 millions dans le monde d’ici à 2024 » a précisé Christine McCarthy, directrice financière de Disney.

Une lichette en comparaison de Netflix et ses 137 millions d’abonnés. Le pionnier de son secteur propose plus de 100.000 films et séries sur son site. Avec des franchises comme Harry Potter, et des séries originales toujours autant apprécié du grand public (Umbrella Academy, nouvelle série de fiction produite par Netflix a fait 40 millions de vues en une semaine), le géant du streaming surclasse Disney+. Reste à voir si la petite souris peut se jouer du gros chat, à l’image de Tom et Jerry.

Milan Tinnirello