Le renouveau monégasque

0
220

Après une première partie de saison catastrophique et un bilan de seulement 3 victoires en 21 journées, l’AS Monaco va mieux depuis quelques semaines. Les joueurs de Marco Simone restent sur 3 succès lors des 6 derniers matchs et espèrent poursuivre leur série ce vendredi à Tours. Explications sur le renouveau monégasque.Avant un déplacement difficile à Tours qui reste sur un succès probant à Reims, l’AS Monaco a retrouvé le chemin du succès ces dernières semaines. Toujours relégable malgré cette série positive, les joueurs du Rocher respirent. Avec 30 points, ils comptabilisent le même nombre de points que Le Mans, 16ème et sont à seulement 2 points du 14ème Metz. Un petit miracle quand on analyse la saison monégasque. A la trève, Marco Simone et ses hommes étaient bons derniers à 7 points du premier non relégable. Mais depuis, beaucoup de choses ont changé.

Un déclic nommé Dmitry Rybolovlev

En décembre dernier, alors que la situation du club est très préoccupante, des rumeurs annoncent la reprise du club par un milliardaire russe. Quelques jours plus tard Dmitry Rybolovlev devient le nouveau président de l’AS Monaco. Son objectif, sortir le club de cette situation, le maintenir en ligue 2 dans un premier temps. Mais la 100 ème fortune mondiale ne s’arrête pas là. Dans les cinq années à venir, il veut redonner le prestige qu’a connu le club de la principauté dans les années 2000 et en faire un des tous meilleurs du championnat.

Touré, le buteur providentiel

Dès son arrivée, le président russe n’a pas lésiné sur les moyens. En un mois, il a versé plus de 18 millions d’euros pour s’offrir la bagatelle de 10 joueurs. Parmi les recrues, une s’affirme au fil des semaines comme le buteur phare de l’équipe. Auteur de 5 buts déjà, dont 3 lors des deux dernières journées, Ibrahima Touré n’a pas tardé à s’intégrer au groupe. L’ancien buteur de l’Ajman club aux Emirats confirme ses grosses saisons passées au Maroc, en Chine et en Iran. Certes, le niveau de ces championnats est plus faible, mais à chaque fois l’attaquant sénégalais de 1m 88 a impressionné par son efficacité. Autre recrue à s’imposer comme un leader, l’Uruguayen d’origine allemande Gary Kagelmacher, qui est venu apporter un peu plus de sérénité à un secteur défensif trop de fois dépassé cette saison. Grâce à de gros moyens investis, l’AS Monaco devrait se sortir de cette situation à 11 journées de la fin du championnat avant de revoir les ambitions à la hausse dès la saison prochaine.

Marc Dupré