Le paradoxe toulousain

0
241

Le manager des Rouge et Noir, Guy Novès, considère que ses joueurs sont dans une forme internationale, résultats à l’appui (4 victoires consécutives). Ce n’est apparemment pas l’avis du sélectionneur de l’équipe de France, Marc Lièvremont. À moins d’un an de la Coupe du Monde, l’objectif de Marc Lièvremont est de constituer la meilleure équipe. Au grand dam de Guy Novès, seulement cinq Toulousains ont été appelés pour la tournée de l’automne. « Il faut croire que nous ne sommes pas assez bons », a-t-il amèrement constaté au soir de la communication de la liste des joueurs retenus.

Exit Clerc et ses 22 essais sous le maillot bleu, Poitrenaud et Heymans. Des Rouge et Noir, seul Maxime Médard, excellent finisseur, ainsi que Jauzion et sa force de pénétration ont séduit Marc Lièvremont pour compléter les lignes arrières. Non retenu dans un premier temps, Skrela pourrait bénéficier des blessures successives de Trinh-Duc et Wisniewski pour intégrer le groupe France.

Privilégier la forme du moment

Pour justifier son choix, le sélectionneur explique que les non-retenus « n’étaient pas au top en ce début de saison ». Puis Lièvremont de rajouter : « On a privilégié la forme du moment ». Des déclarations qui expliquent peut-être l’incompréhension de l’entraineur toulousain.

Ce choix, les intéressés l’ont plutôt bien pris. C’est avec sagesse que Vincent Clerc analyse la situation : « C’est décevant, mais je n’ai plus vingt ans. Ça m’a aidé à digérer plus vite ». L’envie de jouer et de progresser est toujours là mais ils savent bien que la concurrence est rude en équipe de France.

Objectif Coupe du Monde

Des non-retenus, le staff de l’Équipe de France pense qu’« ils n’en font pas assez. Qu’ils ne se donnent pas les moyens au quotidien d’être performants ». Le message de Marc Lièvremont est clair : ils doivent améliorer leur panoplie de jeu avec et sans ballon mais aussi ne pas se reposer sur leurs acquis. Objectif : être au meilleur de leur forme en vue de l’échéance néo-zélandaise de 2011.

Thibault Perrin