Le département du volley-ball

0
239

S’il y a une région où le volley-ball est roi, c’est bien la Côte d’Azur. Avec pas moins de quatre clubs en catégorie reine de leur discipline, les Alpes-Maritimes sont surreprésentées en Ligue A. Sans compter le voisin Raphaëlois. Retour sur le début de saison de ces équipes : trois féminines et deux masculines.Si les femmes sont en très bonne forme avec le Racing Club de Cannes et Le Cannet respectivement en première et troisième place du championnat de Ligua A féminine, les hommes font plutôt pâle figure. L’AS Cannes est classé 6e, Nice 10e.

Les hommes sont à la peine

Après un début de saison en fanfare avec 4 victoires consécutives, les joueurs de l’AS Cannes ont depuis dégringolé au classement et se retrouvent désormais seulement 6e au classement de Ligue A avec 19 points, ex-aequo avec Sète qui compte pourtant deux matches de retard. La faute à une série noire foncée de 9 défaites consécutives toutes compétitions confondues en novembre et décembre dernier. S’ils ont réussi à renouer avec la victoire face à Rennes (3-2 le 28 décembre) et ainsi à bien terminer l’année 2010, c’était sans compter sur la décision prise deux jours plus tard par la Direction nationale d’aide au contrôle de gestion qui a sanctionné cinq clubs pour des anomalies dans leurs situations financières… dont l’AS Cannes.

Quand les finances s’en mêlent…

La DNACG a notamment repéré des « écarts significatifs » en comparant les comptes définitifs aux budgets estimés présentés en avril 2010. Avec un budget surévalué, « les clubs ont recruté des joueurs qu’ils n’auraient pas pu engager si les masses salariales avaient été encadrées en connaissance de cause », précisait alors la Ligue Nationale de Volley-Ball. Les Cannois se sont vus retirer deux point, ainsi qu’infliger une interdiction de recruter jusqu’à la saison prochaine. Une saison chaotique pour le club qui compte à son palmarès 10 championnats de France, 7 coupes de France et 2 Coupes d’Europe…

Même si les hommes de Laurent Tillie auront à cœur de bien démarrer l’année 2011, ce ne sera pas chose facile : ils se déplaceront samedi 8 janvier à Poitiers, 2e de Ligue a à seulement quatre points du leader Tours…

Nice à la lutte contre la relégation

Le premier de ce classement (Tours) se déplacera quant à lui dimanche à… Nice. Un match qui s’annonce plutôt facile pour les Tourangeaux : Nice ne pointant qu’à la 10e place du championnat. Avoir la 3e meilleure défense du championnat n’est pas une finalité : les Niçois totalisent 7 défaites en 12 rencontres. Avec un début catastrophique et 3 défaites consécutives, les joueurs de Slobodan Lozan?i? avaient pourtant su relever la tête entre la 9e et la 11e journée avec trois victoires successives encourageantes dont deux 3 sets à 0 contre Toulouse et Paris, et une 3-1 chez le voisin cannois. Fin décembre, ils renouaient avec la défaite lors de la 12e journée en s’inclinant à Ajaccio…

Les Femmes à l’honneur

En Ligue A féminine, le bilan est bien plus flatteur. Pour commencer, le Racing Club de Cannes fait un sans-faute. Les statistiques parlent d’elles-mêmes : onze victoires en onze matches et un seul set concédé (à Evreux lors de la 5e journée). Ajoutez à cela la meilleure défense de Ligue A féminine et une qualification en play-offs de Ligue des Champions pas plus tard que mardi dernier, grâce à une victoire face aux Polonaises de Lodz. Les joueuses de Yan Fang n’ont perdu qu’un seul match cette saison : en Ligue des Champions face à Villa Corteze. Un exercice 2010-2011 à la hauteur de leur réputation ; le RC Cannes a remporté 15 titres de champion de France sur les 16 dernières saisons et 14 Coupes nationales sur les 15 dernières disputées… Sur la scène européenne, les Cannoises ont participées à 9 phases finales de Ligue des Champions (en 14 participations), avec à la clef 2 titres de championnes d’Europe (2002 et 2003), un titre de vice-championnes (2006), et quatre 3e places (1997, 1999 2004 et 2010). Difficile de faire mieux…

Le Cannet dans l’ombre du RCC

De son côté l’équipe du Cannet Volley Club est loin d’être ridicule. Classées 3e avec huit victoires et trois défaites, les joueuses de Mladen KASIC ont la meilleure attaque de Ligue A mais la 5e défense seulement. Les Cannetanes disputent aussi ce soir leur 16e de finale aller de Coupe d’Europe CEV, face aux autrichiennes de Post Schwechat ; match retour jeudi prochain.

Si la Coupe d’Europe est un de leurs objectifs, conserver leur dernière marche sur le podium de Ligue A reste leur première volonté pour cette deuxième partie de saison. L’écart qui les sépare de Mulhouse (2e avec 30 points contre 22 pour Le Cannet) sera difficile à combler et les voisines Cannoises semblent intouchables. Prochain match le 15 janvier prochain à Evreux.

Saint-Raphaël à la peine

On ne peut parler du volley-ball azuréen sans évoquer la modeste équipe de Saint-Raphaël. Les féminines de la station balnéaire pointent à la 11e place de Ligue A (qui compte 12 équipes) avec seulement six points. Elles totalisent deux victoires et neuf défaites. De retour dans l’élite depuis la saison 2003/2004, l’équipe de Saint-Raphaël peine à retrouver son lustre du début des années 90 : elles avaient alors remporté la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe 1993 et la Coupe d’Europe Confédérale 1997, avant de descendre en Nationale 2 à cause d’une baisse de subventions. L’objectif du club est clair : se maintenir en Ligue A pour la saison prochaine

Baptiste Quenaudon