Le cannabis thérapeutique a fait du chemin

0
121

Au Chili, la fondation  « Daya » annonçait lundi, la mise en terre de 6.900 plants de cannabis dans le but d’élaborer un médicament. Ses effets bénéfiques sur certaines pathologies sont prouvés. En Europe et ailleurs, le cannabis thérapeutique prend de l’ampleur. La France, reste frileuse sur son utilisation.

Le cannabis pas le vice, mais ses vertus. L’Egypte ancienne l’utilisait déjà comme plante médicinale. Prohibé dans de nombreux pays depuis les années 30, ses bienfaits n’ont été que peu étudié au cours du XXème siècle. Les moeurs évoluent et changent. Le Chili est le premier pays d’Amérique Latine à l’utiliser à des fins thérapeutique. Ce lundi, 6.900 pieds sont désormais cultivés, dans le but d’élaborer un médicament pour les patients atteints de cancer, d’épilepsie et de douleurs chroniques.  A défaut de faire planer, la marijuana peut soigner et soulager. En Europe, beaucoup l’ont légalisé et l’utilise à l’image des Pays-Bas, de l’Allemagne et de l’Italie. Du côté français, son utilisation et sa commercialisation restent  particulièrement discrètes et très réglementées.

Cliquez pour voir la position des Etats Européens sur le canabis thérapeutique

« Je ne comprends pas la position de la France sur le cannabis thérapeutique »

Sophie* est atteinte de sclérose en plaques. Consommatrice régulière de cannabis, elle ressent les bienfaits de sa consommation. Bénéfique physiquement et psychologiquement, pour la patiente c’est un produit indispensable. « Ces bienfaits sur la sclérose en plaque ont été prouvés au Canada. Fumer de la marijuana détend mes muscles et je peux marcher avec moins de diffucltés », confie Sophie. Le marijuana réduit la spacificité musculaire liée à la maladie. Elle poursuit : « Je ne fais pas la promotion du cannabis, mais dans certaine maladie comme la mienne, il est bénéfique. Je ne comprends pas la position de la France, sur le cannabis thérapeutique ». Depuis 2013, les médicaments dérivés du cannabis sont autorisé dans l’hexagone. Leur commercialisation reste pourtant un sujet sensible. A l’image du Sativex, un dérivé du cannabis pour traiter les contractures musculaires affectant les personnes atteintes de sclérose en plaques. Après plusieurs échec sur la fixation de son prix de vente, son avenir est encore loin des officines françaises. 

Pour aller plus loin :

Dallas Buyers Club (2013), Film de Jean Marc Vallée avec Matthew McConaughey et Jared Leto.

http://bit.ly/1kR6uA7

“J’ai rencontré des familles australiennes qui donnent du cannabis thérapeutique à leurs enfants“, reportage de Julian Morgans (vice.com) sur le cannabis thérapeutique en Australie.

http://bit.ly/1M1NFnS

“L’impasse du cannabis thérapeutique au Japon“ reportage vidéo (vice.com) sur le cannabis thérapeutique au Japon. http://bit.ly/1kR5D28

“La vente du Sativex ajournée en raison de son prix“. Article (franceinfo.com) de Bruno Rougier. http://bit.ly/1TnelCa

Elodie Antoine & Louis Brutin