Laurent Blanc après Mourinho ?

0
188

Avec les doutes qui planent quant à l’avenir de José Mourinho au Real Madrid, la presse espagnole s’agite de plus en plus et essaie de lister les coaches susceptibles de remplacer The Special One. Si la nouvelle paraît farfelue en France, Laurent Blanc est pourtant bien cité.

Dans la presse ibérique, l’un des sujets les plus en vogue est l’avenir incertain de José Mourinho au Real Madrid. Arrivé l’été dernier dans la capitale espagnole, l’entraîneur portugais est déjà pressenti sur le départ. Entre ses déclarations très floues et ses relations délicates avec les dirigeants merengue, il semble éprouver des difficultés à s’adapter au club aux 25 entraîneurs en 25 saisons.

Malgré la clause de son contrat, incluse par Florentino Pérez, qui obligerait Mourinho à payer 40 millions d’€ d’indemnités à son club en cas de départ l’été prochain, El Mundo Deportivo a publié une liste de cinq successeurs potentiels au Portugais.

Cinq successeurs en lice

Annoncé grand favori, l’Italien Carlo Ancelotti. Héros des Blues grâce au doublé FA Cup-championnat réussi dès sa première saison londonienne, son poste est menacé. La faute à un fond de jeu peu attrayant, et surtout Chelsea est décroché dans la course au titre de Premier League (4e à 5 pts de la troisième place) : indigne d’un champion en titre.

Le deuxième cité est entraîneur de Getafe depuis 2008 : Michel. En fin de contrat au mois de juin prochain, l’ancien de la maison madrilène a réussi à hisser son équipe à la très honorable 6e place de la dernière Liga.

Les entraîneurs les plus en vogue

Deuxième nom : Michel. Sur le banc de la modeste équipe de Getafe depuis 2008, cet ancien de la Casa Blanca sera libre de tout contrat en juin prochain. Après avoir réussi l’exploit de terminer le précédent exercice à la 6e place, il pourrait être tenté par un retour aux “sources”.

Frank Rijkaard, coach du FC Barcelone avant l’arrivée de Pep Guardiola, serait lui aussi pisté. Remercié par Galatasaray en octobre 2010, le Hollandais avait été à l’origine de la résurrection du Barça au début des années 2000. Technicien au style de jeu offensif, son profil conviendrait à un Real Madrid à la culture offensive reconnue. Libre de tout contrat, la négociation de son arrivée aurait l’avantage de coûter bien moins cher que celle d’un entraîneur déjà en poste. Un facteur similaire à une autre des rumeurs : celle de Rafa Benitez. L’Espagnol a choisi de quitter l’Inter Milan après seulement six mois passés sur son banc. A Madrid il conserve une bonne côte après ses expériences d’entraîneur d’équipes jeune, puis d’adjoint de Vincente Del Bosque.

Laurent Blanc capable de quitter les Bleus cet été ?

Enfin, l’option la plus surprenante mènerait au sélectionneur de l’équipe de France, Laurent Blanc. Très apprécié par ses anciens grands clubs européens, Manchester United et le président de l’Inter Milan, Massimo Moratti, ne cachent pas qu’ils aimeraient le voir venir un jour entraîner leurs équipes. Mais le Cévenol serait-il vraiment enclin à quitter ses fonctions dès l’été prochain et à se griller auprès de la FFF ? Rien n’est moins sûr. Bien parti pour qualifier les Bleus pour le prochain Euro 2012, le Président ne semble pas vraiment accessible. Il faudrait en effet une catastrophe telle une élimination des Tricolores, ou encore un scandale à la Domenech pour qu’une telle piste puisse être concrétisée.

Baptiste Quenaudon

Partager
Article précédentEnfin le renouveau ?
Article suivantLe PSG gros perdant