La télévision joue la carte régionale

0
114

Avec pour maître mot la proximité, les télévisions locales se développent de plus en plus en France. Dernier exemple en date, Azur Télévision, chaîne 100% azuréenne, qui émettra sur le canal 31 de la TNT. 

Ce début d’année 2013 était synonyme de soulagement pour Nice Azur TV. Le projet de diffuser sur la TNT était accepté par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). Une idée initiée depuis quelques années par Hervé Raynaud – Directeur de la chaîne depuis 1984 – qui aboutit aujourd’hui, et après deux échecs, par un contrat d’objectif et de moyens signé avec le ville de Nice pour un montant de plus de 2 millions d’euros jusqu’en 2016. Avec des programmes locaux centrés sur l’information de proximité, les télévisions poussent comme des champignons dans les grandes villes et petites agglomérations.

Grand Lille TV, Orléans TV, TV7 Bordeaux, TV8 Mont-Blanc, Télé Grenoble… Quadrillant la France entière, ces dernières rassemblent, selon une étude de Médiamétrie daté de février 2013, près de 10 millions de téléspectateurs pour une durée d’écoute de 37 minutes en moyenne par jour.

Les chaînes locales, « miroir » de la vie locale.

Avec une moyenne d’audience satisfaisante, le succès des télévisions locales n’est plus à prouver. Malgré des moyens incomparables aux grandes chaines, les télévisions de proximité sont « un miroir » de la vie locale s’adressant à une population concernée par les évènements de la cité. C’est depuis 1987 que le CSA a autorisé les chaînes locales à émettre par voie hertzienne ou numérique et présenter des programmes régionaux. Et pour amplifier leur diffusion et ramener des annonceurs, les télévisions se rassemblent à l’instar du probable rapprochement entre Azur TV et TV9 Mercantour ou développent d’autres portails comme le média D!ci (diffusé dans les Hautes-Alpes) qui est à la fois une radio et télévision locale.

Investissant dans de nouvelles infrastructures et présentant des programmes variés, les télévisions locales permettent de relayer la vie économique, associative ou sportive locale. Un média en pleine expansion qui semble bénéficier de l’approbation d’un certain public citadin et âgé. Mais le chemin est encore long pour ses nouvelles chaînes et le CSA a fixé des obligations restrictives notamment la diffusion d’émissions et débats d’expression locale.

Jean-Alexis Gallien-Lamarche